Bloody diary…

Il est des séries pour ados parfois, sur lesquelles on se met à bloquer. Après Veronica Mars (note pour plus tard – rédiger un article sur cette dernière), j’ai sombré dans The Vampire Diairies. Un casting dirons-nous « stimulant pour la rétine » (Dont Paul Wesley qui comme par hasard a des faux airs de devinez-qui ? Le Robert Pattinson de « Twilight » comme ça tombe bien!), une intrigue à rebondissements, un triangle amoureux, et pas mal de sang, normal pour une histoire de vampires, voilà les ingrédients de ce petit show bien ficelé. Elena Gilbert, l’éternelle héroïne ado, romantique à souhait, mimi comme tout, mais avec un lourd passif (la saison 1 commence 6 mois après la mort tragique de ses parents dans un accident de voiture auquel elle a survécu), vit à Mystic Falls (déjà la nom de la ville tout un programme…) avec son frère Jeremy chez son oncle et sa tante. Elle rencontre Stefan Salvatore dont elle tombe immédiatement sous le charme, ce qui est bien entendu réciproque, puisque ce dernier n’est pas ici par hasard… En effet, lui est revenu s’installer dans cette ville depuis qu’il a vu que la jeune Elena ressemblait comme deux gouttes d’eau à Katherine, une femme qu’il a aimée quelques siècles auparavant. Quelques siècles ai-je écrit ? Et bien oui parce que figurez-vous que Stefan est un VAMPIRE… ! Et Katherine n’est autre que celle qui l’a ‘transformé’. Au même moment des attaques sanguinaires et mortelles ont lieu à Mystic Falls. L’oncle de Stefan le soupçonne immédiatement, mais non. Stefan est un gentil vampire, il ne boit que du sang animal.  Et là évidemment déboule le grand frère, Damon, le méchant vampire qui préfère les gens aux bestioles (mais qui a un bon fond, sinon Elena ne se mettrait pas à craquer aussi sur lui un moment donné…). Elena va rapidement découvrir qui les Salvatore sont vraiment… et sa meilleure copine se découvrir un don de sorcière, ce qui sera bien utile à tout ce petit monde par la suite… Je vous passe les innombrables autres personnages, tous plus gravures de mode les uns que les autres, les guerres de gangs vampires normaux / vampires originels (à surveiller, paraît qu’un spin off est en préparation sur eux !)/ loups-garous (oui il en faut pour tous les goûts), les fantômes et alter-ego maléfiques, mais avouez tout ça c’est déjà pas mal !

Bref, pour un teenager show, ça se regarde bien, et franchement leurs vampires sont mieux réussis que ceux de Buffy !

Bon visionnage !

Vampire Diairies

Stefan, Klaus, Elena et Damon

Publicités

8 réflexions sur “Bloody diary…

  1. Cinnamon dit :

    Une série addictive… Un triangle amoureux dont on ne se lasse pas, des cliffhangers à gogo… Par contre, il ne vaut mieux pas louper un épisode, on peut s’y perdre !

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s