Cheesecake au chocolat made in NYC

Je vous propose de continuer la découverte d' »un goûter à New York » de Marc Grossman chez Marabout avec la tuerie de la semaine, le cheesecake au chocolat de Ngan Tran, membre de l’équipe de Bob’s Kitchen (le resto parisien (dans le 3ème) d’inspiration new-yorkaise de Marc Grossman NDLR) : www.bobsjuicebar.com

Je ne saurais que trop vous recommander une fois de plus l’investissement de ce petit bouquin de recettes d’ailleurs, car même si je compte bien toutes les tester je n’en ferai pas un billet à chaque fois !

Mais ce cheesecake au chocolat c’est quand même à partager…

Alors on commence par les ingrédients :

Pour la croûte :
– 150 g d’Oreo ou biscuits choco
– beurre pour le moule

Pour l’appareil chocolat :
– 110 g de ricotta
– 210 g de fromage à tartiner nature (type Philadelphia)
– 170 g de crème fraîche à 30 % (moi j’ai pris de la bonne crème à 100 %, tant qu’à faire dans le gras autant y aller à fond…;-))
– 75 g de sucre en poudre
– 2 oeufs, blancs et jaunes séparés
– 35 g de cacao non sucré

Que du léger !

Que du léger !


– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 pincée de sel

Pour l’appareil nature :
– 100 g de fromage à tartiner nature
– 65 g de crème fraîche
– 1 cuillère à soupe de jus de citron
– 30 g de sucre en poudre
– Une cuillère à soupe de farine
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 oeuf, blanc et jaune séparés
– 1 pincée de sel

Bref, que du léger… Marc et Ngan nous proposent un glaçage au chocolat facultatif en plus, au cas où on trouverait ça trop light. Pour ma part je me suis arrêtée là !

Donc, on commence par la croûte, en écrasant les biscuits et en tapissant le fond d’un moule beurré de 22 cm de diamètre en tassant bien avec le fond d’un verre puis on réserve au frais.

Après on passe à l’appareil au chocolat : Dans un saladier (pour moi au robot) on bat les blancs en neige avec une pincée de sel et on rajoute 50 g de sucre en poudre et on re-bat 30 secondes. On réserve au frais (ah oui avant toute chose prévoir un peu de place dans le frigo…). Ensuite on fouette ricotta / crène fraîche, et on ajoute le reste du sucre et le sucre vanillé en continuant de mélanger. On incorpore les jaunes l’un après l’autre, on ajoute la cacao et on mélange. Pour finir on incorpore délicatement les blancs qu’on avait mis au frais avec une spatule. Et devinez quoi ? On réserve au frais !

Maintenant, l’appareil nature : même procédure : blanc en neige avec le sel, ajout du sucre et on réserve au frais (je vous avait dit qu’il fallait de la place au frigo !) ; fouettage de fromage, crème et jus de citron, sucre vanillé, farine, jaune, puis incorporation des blancs (toujours délicatement).

Le montage et la cuisson : On préchauffe le four à 225 °C. on verse environ un tiers de l’appareil chocolat dans le moule, sur les biscuits écrasés donc,  puis l’intégralité de l’appareil nature et on termine par le reste de chocolat. On lisse à la spatule et on enfourne pour 15 minutes. Au bout de ces 15 minutes, et sans ouvrir le four, on baisse à 125 °C et on prolonge la cuisson de 55 minutes. le gâteau doit être ferme sur les côtés et un peu tremblotant au centre. Le mien s’est un peu craquelé, j’ai dû le laisser trop longtemps… Après on laisse refroidir…

Ce cheesecake, c’est le gâteau de la frustration. Car après ça, on ne peut toujours pas le déguster. Les jusqu’auboutistes passeront au glaçage ( 10 cl de crème liquide, 25 g de beurre doux et 156 g de chocolat en morceau – Faire bouillir la crème et le beurre puis ajouter le chocolat à faire fondre hors du feu pendant une minute et mélanger jusqu’à obtention d’une consistance lisse et homogène qu’on étalera sur le gâteau à la spatule). Quoiqu’il en soit, il faudra encore 4 heures de pause minimum au frigo avant de déguster. Une épreuve de plus quand Grossman nous précise en début de recette qu’il faut éviter de la faire seul au risque de tout manger…

Un peu de patience en bref pour un recette sympa à faire et encore plus à déguster ! J’attends vos essais et vos commentaires 😉

Publicités

Une réflexion sur “Cheesecake au chocolat made in NYC

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s