Un samedi à Thoiry !

Thoiry

Je suis là !

Ouvert au public depuis 1968 dans le domaine du château de Thoiry, le parc zoologique du même nom fut le premier de ce type en France. Sa particularité ? Une réserve africaine, à découvrir à la manière des safaris, c’est à dire en voiture au milieu des animaux en liberté. Pas facile de convaincre « Monsieur » de rouler jusque dans les Yvelines pour se faire un zoo en voiture… Mais rassurez-vous comme « Lui », la seconde partie du zoo est plus old-school et donc se fait à pieds ! Voilà donc la petite famille en route pour Thoiry avec « Petit Monsieur » tout fou fou d’aller voir des lions…

Bon déjà c’est pas donné… 28.50 € pour la visite complète et 22 € pour les plus de 3 ans, (château inclus ceci-dit, mais quand on y amène la marmaille, ne pas espérer tout voir en une journée ). Pour nous merci les ventes privées, qui nous ont allégé la note de 10 € par personne ! Après rien ne vous empêche d’être sélectifs, car ils ont saucissonné les parcours, ce sera donc moins onéreux de ne visiter que le zoo ou que la réserve africaine. Une fois dans le domaine, comme dans tous les #attrapestouristesenfamille évidemment on raque encore, mais c’est de bonne guerre, on sait à quoi s’attendre. Précisons dès maintenant que notre jour d’expédition est tombé le #premiersamediensoleillédumoisdejuin…

Noir – de – monde ! Jamais vu autant d’enfants au mètre carré, même pas chez Disney… Et qui dit plein d’enfants partout dit familles nombreuses, parents sur les nerfs, ce qui déteint sur les gosses, qui crient et qui pleurent, ce qui énerve les parents, qui crient à leur tour,…bref… De quoi flatter mon ego de maman-fière-de-son-loulou-tout-sage et qui a marché tout du long dans la partie zoo sans broncher (un seul « bras maman » sur une journée à piétiner – bravo mon fils).

 

Château de Thoiry

Le château de Thoiry

 

La réserve africaine et la réserve nord-américaine
C’est la partie que l’on visite en voiture. Ce qui m’a le plus énervée à Thoiry, c’est (comme souvent ce qui m’énerve) l’incivilité – et l’imprudence de certaines familles. Je m’explique : une réserve africaine avec des animaux en liberté, des consignes de sécurité (en 4 langues !) tous les 100 mètres qui rappellent que les fenêtres des voitures doivent rester fermées, que les véhicules ne doivent pas rester à l’arrêt trop longtemps, qu’il faut rouler à 20 km/h et pas plus vite… Et des dizaines de voitures fenêtres grandes ouvertes, toits ouvrants surmontés de têtes blondes, qui se doublent les uns les autres et s’arrêtent à tout bout de champ pour que les gamins tendent la main aux bestiaux…! Là où j’ai eu peur c’est quand les gamines de la voiture de devant restaient la tête et bras dehors devant un ours qui accourait…! Leur père a même failli leur écraser la tête en remontant la vitre automatique quand il a vu le quadrupède débouler…

Bref, une impression départ en week-end sur le périph, mais malgré tout sous le soleil et tout près des girafes, éléphants et autres hôtes de la savane.  J’avais imaginé qu’on y verrait des lions, mais Thoiry les a déplacé dans la partie « pédestre » depuis 2011.  Du coup ça a un peu moins de gueule. Très impressionnant en revanche, le parc des ours, qui donne une bonne occasion de les voir d’assez près (un petit nounou qui passe devant la voiture ça change quand même des hérissons !).

Le parc zoologique

La partie pédestre du zoo est plutôt intéressante. L’infrastructure à toutefois vieilli et se retrouve mal adaptée à une fréquentation qui avoisine les 450 000 visiteurs par an. Résultat ça piétine de partout, les poussettes bloquent des files d’attente et ça s’agglutine devant les vitres et les grilles, décevant les petits loulous qu’évidemment les plus grands laissent rarement passer devant… Thoiry compense par l’animation, avec le nourrissage des animaux, mais là encore ça créé des embouteillages… Prenons les fauves par exemple, ces magnifiques animaux qui la plupart du temps dans les zoos passent leur temps à pioncer…! Et bien à Thoiry vous pourrez les voir bouger et même rugir, au moment du nourrissage. Si vous avez la chance de trouver une place dans le tunnel qui vous permettra de les observer au plus près. Une très bonne idée tout de même ce tunnel, qu’on retrouve aux lions et aux tigres, une première mondiale qui assoit avec le safari la notoriété et le succès du parc. La foule nous a fait louper les lions, mais le spectacle du tigre qui passe juste devant nous dans ce tunnel, génial (moi qui ne l’avais pas vu arriver, quelle frousse…) ! Mon petit bonhomme a adoré !
On a bien aimé aussi, le varan de Komodo é-nor-me, l’anaconda é-nor-me aussi, les suricates, trop mimis, les singes, évidemment toujours au top pour amuser les plus petits… Je vous passe les incontournables-des-zoos comme le jardin des biquettes à caresser, les loups qui se cachent pas mal mais savent aussi nous faire flipper au moment du nourrissage, etc…

Nous avons raté l’arche des petites bêtes faute de temps, ce qui n’est pas pour déplaire à la maman arachnophobe que je suis…

 

Pour conclure je conseillerai quand même Thoiry, mais un jour calme en semaine pour éviter la foule. Parce qu’après tout ce qui compte quand on visite un zoo en famille, c’est que nos loulous puissent voir des tigres et des lions ! Et des suricates…! Et puis quand on a visité La Palmyre, difficile de trouver un zoo aussi top… Je vous dirai prochainement si Beauval est à la hauteur ! Déjà fan à l’idée de voir des pandas…!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Un samedi à Thoiry !

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s