Challenge Meilleur Pâtissier #3 Le Pithiviers #LMP

Comme vous le savez, ici le week-end ça pâtisse ! Début d’année oblige, la galette était de rigueur dimanche dernier, alors pourquoi pas après les challenges Voyageur et Paris-Brest, en profiter pour se lancer dans une nouvelle épreuve technique dictée par la célèbre Mercotte, à savoir le Pithiviers, testé par les candidats du Meilleur Pâtissier cette saison ?

Ce célèbre gâteau remonte au XVIIème siècle, à l’ère de l’invention de la pâte feuilletée. Son nom provient vous l’aurez compris de la ville éponyme, qui se situe dans le Loiret. C’est une sorte de galette des rois, à la différence près qu’elle est garnie non pas d’une frangipane, mais d’une crème d’amandes. Il en existe une version bien plus ancienne avec des fruits confits et un glaçage, appelée le Pihtiviers fondant. Vous en trouverez la recette sur le site Internet de la mairie. Cette dernière ne sera pas sans vous rappeler la recette du Voyageur.

Les deux versions du Pithiviers

Les deux versions du Pithiviers

Pour commencer le Pithiviers feuilleté pour lequel je vous renvoie à la recette sur le blog de Mercotte, il faut comme son nom l’indique, commencer par la fameuse pâte feuilletée, celle qui fait peur à tout le monde ! J’en avais déjà fait une pour réaliser une tarte conversation il y a quelque temps, et donc en connaissance de cause, je dirai que ce n’est pas si difficile, ça prend juste pas mal de temps. J’avais suivi la recette de cette vidéo et je m’en étais très bien tirée :

Mercotte sait très bien aussi nous donner les conseils pour démystifier la difficulté. Pour ce Pithiviers j’ai suivi la recette de la pâte feuilletée semi-rapide façon Lenôtre qui figurait sur son blog. Voilà ce que ça donne :

C’est vrai qu’on gagne du temps, mais j’ai trouvé la texture de la pâte moins maniable. J’ai peut-être mal géré sa confection ceci-dit…

La crème d'amandes

La crème d’amandes

Ensuite on réalise la crème d’amandes, rien de bien compliqué, ça me rassure ! Il suffit de mélanger les ingrédients, de filmer au contact et de réserver au frais. On passe enfin au montage, un cercle de pâte, la crème, le second cercle de pâte, on soude avec de l’eau, et on festonne ! Le festonnage, c’est ce qui va donner au Pithiviers son aspect si représentatif en forme de fleur. Dans le Meilleurs Pâtissier, il avaient des accessoires adéquats, ce qui n’est pas mon cas, donc j’ai « festonné » au couteau… pas terrible.

 

 

Et ce qui devait arriver arriva, avec la combinaison d’un soudage relatif et d’un festonnage artisanal au couteau, mes pâtes ont dû se désolidariser… Du coup à la cuisson, ce n’était pas joli-joli ! Ça a débordé de partout ! Enfin l’honneur est sauf puisqu’il en resté assez à l’intérieur pour un dégustation satisfaisante ! Et comme il me restait assez de pâte j’en ai profité pour faire aussi une galette à la frangipane ! Bon appétit !

Pithiviers

My Pithiviers

 

Publicités

6 réflexions sur “Challenge Meilleur Pâtissier #3 Le Pithiviers #LMP

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s