#TFSA Ça m’éneeeeeeeeeeeeerve !

Bonjour mes petites patates ! Mon dos se remet petit à petit, même si c’est encore loin d’être ça (depuis la séance d’ostéo c’est même un peu pire, mais d’après mon ostéo c’est bon signe) mon estomac apprend à supporter les anti-inflammatoires à grandes doses d’inhibiteur de la pompe à protons (oui c’est comme ça que ça s’appelle) et de gaviscon, alors je ne sais pas si on peut dire que ça va mieux ou si je m’habitue à supporter la douleur, toujours est-il que je suis assez en forme pour faire mon TFSA by Tequi de la semaine…

Et cette semaine on va explorer ce qui nous énerve le plus dans les séries…

****

Ça en fait de la route tout de même…

5 – La téléportation

Attention, dans Charmed ou dans Heroes ça ne me dérange pas, soyons clairs ! Mais je pique ce number five à Tequi car j’ai été interpellée en commençant Game of Thrones, par la facilité avec laquelle les personnages se rejoignaient les uns les autres tout en étant censés être à des kilomètres les uns des autres.  Mais ça m’a perturbée au point que je me suis demandé si j’avais bien suivi ou si je n’avais loupé des épisodes… Ils se font des adieux et deux jours après ils se rejoignent juste pour tailler la bavette… Ou alors ils ont des putains de chevaux. Il paraît que dans la dernières saison, c’est encore pire. Va falloir suivre, bordel… !

****

Je sais qui c’est ! Mais je ne le dirai pas !

4 – Les intrigues à rallonge

Tu vas la cracher ta valda ? C’est ce que j’ai souvent envie de hurler en regardant certaines séries. Il faut dire que certaines on le don de tourner en rond… Il est vrai que sans intrigue la série peut perdre tout son sens, mais sérieux, est-ce qu’il savent au moins où ils vont ? C’est qui, A, bordel de merde ? C’est quoi, cette île où ils sont tous « Lost »? C’est quoi en fait l’histoire de Vampire Diaries ?

****

3 – Les compétences magiques pour un travail

Un personnage quitte la série ? Pas grave, on file son boulot à un autre ! Souvenez vous dans Desperate Housewives, Eddie Brit était agent immobilier. Et bien si le personnage a jarreté, le boulot est resté ! Et c’est Lee Mac Dermott qui en a hérité ! Mais d’où il était agent immobilier Lee ? Eh bien on ne sait pas trop, toujours est-il que du jour au lendemain il l’est bel et bien devenu ! PLL fait pas mal non plus dans le genre, avec la mère d’Emily qui réussit à se faire embaucher comme secrétaire au commissariat comme ça, en claquant des doigts, celle d’Hanna qui elle aussi devient agent immobilier (ça doit vraiment être facile comme taff !), et toutes les menteuses qui parviennent à se faire embaucher à l’asile pour prendre en charge des patients bien atteints… Sans compter Tobby qui fait l’école de Police en deux mois. Balèzes les mecs !

****

Tu m’vois ! Tu m’vois pas !

2 – Les personnages qui disparaissent et réapparaissent comme par enchantement

C’est la spécialité number one de Pretty Little Liars et ça a le don de me mettre en rogne… Ces personnages qui du jour au lendemain disparaissent sans laisser de traces et 6 épisodes plus tard tu les retrouves, comme une fleur, qui reviennent au lycée tranquille malgré tous les cours qu’ils ont loupé, qui se retrouvent du taff comme ça, et surtout sans que ça étonne plus que ça !

****

1 – Les intrigues interrompues

Mais il n’y a rien qui m’énerve plus dans une série que quand je la suis et qu’elle… s’arrête. Tout simplement. Sans raison. Enfin si celle de l’audience principalement je présume. Mais merde, finissez la saison au moins, passez la à trois heures du mat ou sur le web mais finissez là ! Parce que moi, je suis intolérante à la frustration. Et Veronica Mars (merci au film qui après des années d’attente a fini par exaucer le souhait des fans), Star Crossed, Dirty Sexy Money… méritaient bien une vraie fin tout de même !

Advertisements

10 réflexions sur “#TFSA Ça m’éneeeeeeeeeeeeerve !

  1. tequi dit :

    J’avoue que je n’ai jamais vraiment eu la frustration d’une série qui s’arrête en cours de saison… Celles qui vont au bout de la saison mais avec une ouverture sur une prochaine qui n’arrivera jamais ça oui ! D’ailleurs je ne comprends pas qu’ils ne puissent pas s’organiser pour respecter un peu les spectateurs et décider avant le tournage d’une fin de saison si celle ci va avoir une suite ou non. Même pour les scénaristes ça serait quand même aisé !

  2. mrswoodcomb dit :

    Entièrement d’accord avec toi pour ce tag. Bon ceci dit le 3- ne m’a pas tellement choqué… Mais c’est vrai qu’en y repensant, c’est dégueulasse. Nous on va galérer 4-5 ans minimum pour faire notre futur travail… 😦

  3. Carole dit :

    Je décroche toujours des séries sans fin. J’ai même laissé tomber Glee. Par contre Brothers and Sisters, j’aurais bien aimé que ça dure plus longtemps ! Carole

  4. Cara dit :

    Moi aussi, les séries sans fin, ça m’énerve… Après, c’est pas toujours de leur faute. Des fois, ils sont pas prévenus à temps pour créer une fin potable, et nous laissent du coup sur un cliffhanger.

    Sinon, ce qui m’énerve aussi, je dirais :
    – les triangles amoureux qui sont vraiment à la mode en ce moment ;
    – les incohérences qui peuvent finalement rejoindre ton idée d’histoires sans fin ; dans le sens où ils font tellement traîner les choses qu’à la fin, ça ne se tient plus (Et autant j’adore LOST, autant c’est le parfait exemple de ce problème ! J’ai l’impression que OUAT suit le même chemin) ;
    – je suis d’accord aussi pour les métiers/études qui ont l’air super faciles et rapides 😄 Dans le même ordre d’idée, les héros de série ont toujours des appart’ de rêve dans des grandes villes, alors qu’ils ont 20-30 ans. Pas trop réaliste !

    Pour la « téléportation », j’ai pas trouvé ça choquant du tout dans Game of Thrones. Je dirais même que j’ai trouvé que c’était dans l’ensemble bien fait, qu’on se rend bien compte qu’il faut du temps pour faire les trajets et que du coup, c’est dangereux. Le seul moment un peu « rapide » qui me vient en tête, c’est à la limite quand Catelyn passe faire un coucou à Ned à King’s Landing, mais c’est sous-entendu qu’elle a voyagé plusieurs semaines me semble-t-il.
    Après, côté géographie, y’a le problème « GPS » quand les personnages de série se retrouvent comme par miracle au milieu de nulle part sans raison valable et des fois, sans se prévenir (et ça arrive dans 46 000 séries, de Vampire Diaries, à Spartacus, à OUAT…).

    En tout cas, dans l’ensemble, je me retrouve tout à fait dans ce que tu reproches aux séries 😛

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s