Lundi avec Alice et Zaza – Parrains, marraines et compagnie !

Je suis très en retard, vous m’excuserez mais je travaillais samedi, le week-end a été chargé avec l’anniversaire du Mini Monsieur, et le début de semaine sur les chapeaux de roues avec le boulot… Trêve d’excuses, le thème de lundi chez Alice et Zaza, c’était les parrains, marraines, et autres filleul(e)s…

Moi je n’ai pas de parrain, juste une marraine et c’est ma tante. D’ailleurs c’est marrant que ce thème tombe cette semaine car j’ai passé la fin de semaine dernière à lui réaliser une vidéo pour son travail ! On se voit rarement car elle habite dans un autre département, et les histoires de famille, même derrière ont entraîné une routine qui font que les fêtes de fin d’année se font sans eux.

Je ne suis pas marraine non plus, on ne me l’a jamais demandé. Par contre je suis « Parraine », terme savamment inventé pour la filleule de Monsieur, même si le baptême n’a jamais eu lieu officiellement !

Le baptême des enfants, nous y pensions pour cette année. je suis croyante, non pratiquante, même si certaines cérémonies religieuses me sont parfois nécessaires, mais ça je ne le ressens qu’après coup et ça dépend clairement de qui tient la messe. Mon métier m’amène souvent dans le patrimoine religieux, l’occasion aussi de se recueillir. Le curé de ma paroisse a estimé que Petit Monsieur était assez grand pour comprendre pas mal de choses, donc qu’il était mieux d’attendre le catéchisme pour un baptême en même temps que sa première communion, et en attendant d’aller à la messe pour profiter une fois par mois de l’éveil à la foi. Le catéchisme, je pense qu’il ira de toute façon, c’est une telle source de culture générale, qui m’a tellement servi. Le prêtre a donc proposé un « accueil », en même temps que le baptême du Mini. Et je dois avouer que si sa philosophie est tout à fait recevable, je n’aime pas l’idée que mes deux enfants soient accueillis différemment au sein de l’église. Alors c’est resté en stand-by. J’ai été baptisée vers 12 – 13 ans, et je me souviens très bien de cette impression de statut différent devant les autres enfants, baptisés, eux. Alors au regard de la foi chrétienne et de sa haute tolérance, à l’heure ou la lutte contre l’obscurantisme religieux est plus que jamais un cheval de bataille, même si je peux intégrer l’idée que la foi résulte d’un cheminement, j’ai du mal à comprendre qu’on ne puisse pas baptiser un enfant de 5 ans quand on baptise devant lui son petit frère.

Publicités

Une réflexion sur “Lundi avec Alice et Zaza – Parrains, marraines et compagnie !

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s