Le jour du drame

Comme toi, comme vous, enfin beaucoup d’entre vous, je n’arrive pas à trouver le sommeil. Ce soir j’ai emmené mon fils voir un spectacle. Comme ces papas qui ont emmené leur fils voir un match amical de Football au Stade de France. Comme ces gens qui ont emmené leurs potes voir un concert d’Eagles of Death Metal. Après j’ai regardé le match de foot. A la mi-temps comme à chaque match, j’ai mis I-Télé pour le débrief de la première mi-temps par Pascal Probst et son équipe. C’est là qu’on a appris. Depuis je comate incrédule devant la télé et les réseaux sociaux.

2015-01-09_1001

Drôlement efficace vigipirate dites donc… Ca va encore faire des voix pour Cécile Duflot tout ca. Entre les médias charognards qui cherchent l’image la plus proche du drame et les twittos qui se battent pour inventer le nouveau hashtag fédérateur a la mode j’ai juste envie de dire monde de merde. Journée de la gentillesse de merde. Et sur Twitter, the winner is ‪#‎prayforparis‬. La photo de profil noire ou avec bougie redevient de rigueur. Personnellement j’avais gardé la noire toute l’année jusqu’au 21 octobre où je l’ai troquée contre un clin d’œil à mon film fétiche, et avec une entorse en mars pour le concert de Noël Gallagher. En rappel qu’on oublie vite. La preuve… Plus rien ne devait être pareil et tout recommence. En pire. Ras le bol de la solidarité événementielle. Toute l’année on se tire dans les pattes sur les réseaux sociaux à cause de ce qu’on pense ou de ce qu’on dit. Fin janvier on était tous frères et il y a trois semaines on avait honte d’être français. Un éternel recommencement. En trame de fond, Facebook met en place un dispositif pour prévenir ses proches qu’on va bien, en nous rappelant toutefois que la vie continue, pointant que la désactivation des posts sponsorisés qui frise l’indécence aurait du bon dans ces moments-là…

J’arrête parce que je deviens cynique. Et puis non, je n’arrête pas. Car la tristesse a cédé place à la colère.

Car c’est pas grave, on ira tous marcher dimanche prochain dans Paname avec des pancartes disant qu’on est tous potes. Et Marine fera carton plein aux régionales, même si ça n’a rien à voir. Demain on apprendra sûrement que les assaillants « faisaient l’objet d’une fiche S », on entendra les premiers « Pas d’Amalgame », on redeviendra un pays uni, nos élus parleront d’une seule voix, nos responsables religieux aussi. Et puis les régionales, et puis la vie, et puis le pointage du doigt des responsabilités du gouvernement, le renvoi de balle dans le camp adverse et le rejet de la faute sur les politiques passées. Et vous, nous, on se re-tirera dans les pattes par tweets interposés pour telle ou telle phrase, conviction, pensée. Comme l’eau a coulé sous les ponts depuis qu’on était tous Charlie. Comme l’eau coulera sur le Bataclan, le Stade de France, le onzième arrondissement. Triste France.

En attendant j’espère que mes copains parigots, un max de gens parmi ceux que je ne connais pas, et Josh Homme et ses potes vont bien.

Publicités

10 réflexions sur “Le jour du drame

  1. Une touriste rêveuse dit :

    Je n’ai appris que ce matin ce qu’il s’était passé et je suis encore sous le choc ! Ma cousine travaille en face d’un des bars qui a été la cible de tirs.. J’ai une grosse pensée pour les victimes et leur famille. Mon coeur est avec eux.

    • desperatecouchpotatoe dit :

      J’ai beau m’être couchée à 3h30 parce que pas moyen de dormir avec tout ça, la colère me tient en forme aujourd’hui. Je vais souvent sur Paris et je connais le Bataclan, et en plus ce genre de groupe c’est assez ma came. ça fait ramener ça à mon égoïste petite personne mais ça donne tout de même une dimension encore plus effroyable… Et tous ces pauvres gens… Et ceux qui en sont sortis mais vont devoir vivre avec ce qu’ils ont vu… Quelle horreur…

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s