Lundi avec Alice et Zaza – Ma Normandie Impressionnante

Demander à une professionnelle du tourisme ses conseils visites, c’est prendre le risque d’un billet à rallonge… C’est pourtant ce qu’Alice et Zaza demandent cette semaine aux participantes des Lundis à deux. Et comme j’en fais partie, vous prenez donc aujourd’hui également, en me lisant, ce risque !! C’est pourquoi je ne vous parlerai pas du coin où je travaille. C’est certes une destination incontournable qui vous plairaît, mais je ne veux pas tomber dans l’automatisme  de la prose lyrique par déformation professionnelle…

Des coins sympas pour faire tourisme par chez moi, je pourrai vous en citer des tonnes. D’ailleurs j’ai commencé à le faire tout récemment en ouvrant un blog pour l’office de tourisme dans lequel je travaille ! Histoire de changer du ton académique imposé par les institutions. Je pourrais piocher dedans, vous faire un copier-coller mais j’avais envie de vous parler du coin d’où je viens, par là où je suis née. Je suis née à Dieppe, dans la Normandie du haut, la Normandie hostile, celle qui excelle en auto-dépréciation, celle qui s’appelait encore il y a quelques temps la Seine-Inférieure (avouez que ça donne envie !). Et tout près de Dieppe, il y a ce joli village, qui résume à lui seul le slogan que le comité départemental de Seine-Maritime s’est brillamment trouvé : La Normandie Impressionnante.

Ce village s’appelle Varengeville-sur-Mer. Ça te dit quelque chose ? Tu as peut-être donc vu la dernière édition du Village préféré des français. C’est en effet ce joli village de la côte normande qui représentait pour la première année la Normandie officiellement réunifiée (note au passage qu’au niveau touristique, les normands, eux sont déjà réunis depuis longtemps puisqu’il n’y a toujours eu qu’un seul comité régional du Tourisme).

2016-06-22_1018

Varengeville-sur-Mer est un village perché en haut de la falaise. Une falaise certes moins haute qu’à Etretat (qui elle-même en a de moins hautes qu’un peu plus haut à Criel sur Mer, là où elles sont réellement les plus hautes soit dit en passant, rendons à César…) mais non moins belle, mêlée d’argile qui donne à la craie des reflets ocres et à la faune et la flore de là-haut des particularités uniques). Sur cette falaise, il y a cette église, et son cimetière marin, visité par des milliers de touristes chaque week-end pour voir les fabuleux vitraux de Braque, qui gît d’ailleurs ici-même en compagnie du compositeur Albert Roussel, excusez du peu.

Varengeville est suivie de « sur mer », et pourtant la mer y est bien absente, à part vue du haut de cette falaise depuis le cimetière marin. Mais il vous suffit d’explorer les ruelles et de suivre les directions « La Mer » pour y accéder. Attention, ça se mérite, si vous êtes à pieds ça fera une petite trotte… Mais pénétrer dans les valleuses, mini vallées nées du ruissellement dans la falaise, comme de petits canyons qui mènent tout droit à de petites criques sur la mer, ça n’a pas de prix. A vous coquillages et crustacés pour reprendre le thème de la semaine dernière, pour une pêche à pieds dans les rochers ! Car oui, je le précise, en Seine-Maritime nous avons des plages de galets (un peu de géologie pour les novices : dans la craie de la falaise il y a des couches de silex d’époques lointaines. La falaise tombe par pans dans la mer, avec ses couches de silex qui se retrouvent polis par les vagues : d’où les galets. CQFD)

IMAG0390

Les Falaises de Varengeville sur Mer @desperatecouchpotatoe

Côté mer c’est déjà magnifique tu vois. Et côté terre ? Côté terre, Varengeville est rurale. Des champs à perte de vue si tu t’aventures de l’autre côté du village. du colza, du lin (à voir surtout en ce moment pour ce bleu si particulier qui ne se fera admirer qu’une quinzaine de jours, romantique non ?), du blé, j’en passe, bref, toutes les cultures et leurs palettes de couleurs propres à la Normandie. Et puis il y a les jardins. Oui tu as bien lu, les jardins. Pas moins de trois, si on ne chipote pas sur les limites administratives. Le Vasterial est en effet à sainte Marguerite sur Mer, mais le hameau de Vasterival commence à Varengeville, donc c’est presque pareil non ? Vasterival c’est le jardin créé par feu la princesse Greta Sturdza et c’est un vrai jardin de princesse pour le coup… Fantasmagorique ! On s’attend vraiment à y croiser des licornes, tellement son univers nous absorbe. Revenons à Varengeville et ses jardins, avec le parc des Moutiers. Le plus connu de la région. 12 hectares de promenade, des rhododendrons à faire tomber Stéphane Marie, des hortensias de fou, cette sublime maison Arts and Crafts, et au loin ce petit dégagement en vue sur mer et sur l’église. ce n’est pas un hasard si Wim Wenders y a tourné des scènes son dernier film, excusez du peu, encore une fois. A voir toute la saison, mais je vous conseille mai parce que je suis une fan des rhodos… Enfin, le jardin Shamrock, collection nationale d’Hydrangéas. Je t’en parlais l’an dernier justement, quand je l’ai visité. Je ne vous parle même pas des jardins privés que vous apercevrez le long des rues…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le patrimoine ? Il y en a aussi. La mairie restaure actuellement avec la Fondation du Patrimoine la Grange Lourette, un bel exemple d’architecture agricole. La maison du Parc des Moutiers, je t’en parlais plus haut est juste magnifique, et tu peux la voir juste en passant devant le parc (cadeau!). Le Manoir d’Ango (armateur et corsaire local), joyau de la Renaissance française, abrite quand à lui l’un des plus beaux pigeonniers du monde, avec une polychromie remarquable grâce à l’utilisation de divers matériaux vernaculaires. C’est beau ! Je t’ai parlé de l’église, on connaît moins la chapelle, portant c’est Braque aussi qui en fit les vitraux, et qui aida même à sa construction. Certaines rues abritent des maisons de toute beauté, quand on peut les voir, car Varengeville reste aussi très secrète, mais cela fait aussi son charme. Pour l’anecdote rigolote si tu croises une superbe maison normande à pans de bois sur la route de l’église, elle aurait appartenu à la chanteuse Jeanne Mas, c’est un local qui me l’a dit…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et puis il y a ces petits commerces atypiques, comme ce petit potager à l’entrée du village, ces salons de thé, près du château, cette boutique d’articles en lin bien nommée Lin et L’autre, cette pâtisserie qui fait la meilleure tarte normande du coin, …

Hein que tu as envie d’y venir en vacances maintenant ? Hein toi non plus tu ne comprends pas pourquoi ce village s’est retrouvé huitième au Village Préféré des Français et pas dans les cinq premiers ? La faute à l’auto-dépréciation normande dont je parlais au début, sans doute…

IMAG3317

Le Jardin d’Auguste – @desperatecouchpotatoe

Et voilà j’ai quand même fait dans le lyrique avec un billet à rallonge… ! Bonne semaine à tous !

Publicités

7 réflexions sur “Lundi avec Alice et Zaza – Ma Normandie Impressionnante

  1. Alice Join dit :

    ho la la génial ce post,
    en fait évidemment j’avais la même idée et du coup je me trouvée prise de court, aucun regret, ton post est génial, je n’aurais jamais pu faire aussi bien !

    • desperatecouchpotatoe dit :

      Je travaille juste à côté en fait, mais pas dans le même cadre administratif ! Mais quand je vois comment les collègues ont géré cette opportunité ca me fais sortir de mes gonds ! Aucune action de com comme si ça n’apportait rien ou qu’on n’en avait pas besoin ! Alors que deux jours après l’emission on recevait déjà des gens qui voulaient visiter ce village parce qu’ils l’avaient découvert à la télé !

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s