Summer Blues… #patatetriste

Il paraît que ça va mieux en le disant, en l’écrivant ça marchera peut être aussi…! Il y a quelques jours je te contais ce bel été et ces superbes souvenirs dans le rendez-vous d’humeur des copines du lundi. C’était chouette de se remémorer ces vacances encore si proches, partir en fin de saison, ça a ça de bien, tout est encore bien mûr dans la tête à la fin de l’été – tout y compris le bronzage encore bien doré, et cette année j’ai enfin eu l’occasion de bronzer, c’est dire si c’est top – bref je vais garder un pied dedans en te racontant mes découvertes de vacances les prochains jours… Parce que depuis lundi, ça ne va pas très bien.

Portée par des projets de vacances tout l’été, les sorties du week-end avec les enfants (pour la première fois en 11 ans de travail j’ai cet été eu pas mal de week-ends) et les copains des enfants, puis la semaine de vacances sur l’île d’Oléron, puis au retour ‘autres sorties et surtout, le gros projet de l’été, la préparation des 40 ans de Monsieur, j’ai été bien occupée, et avec toujours un but. Et puis samedi dernier, la frangine à la maison pour installer la super cabane do it yourself des enfants toute la journée, la belle-soeur en renfort l’après-midi pour faire des gâteaux, et la soirée d’anniversaire qui a eu lieu. Une superbe soirée, vraiment, même si au service tout du long j’en ai peu profité. Bon j’ai un peu merdé sur la bouffe et la boisson, avec 25 confirmations et 47 présents à l’arrivée, c’était un peu juste, mais tout le monde avait l’air tellement content, à commencer par le principal intéressé, si peu sûr de lui en amitié et voyant tout ce monde venu spécialement pour lui ! Tous ces sourires, ces remerciements pour mon organisation, toutes ces promesses de se revoir bientôt nous ont fait tellement au chaud au cœur… que l’atterrissage est rude. Le lendemain, pluie, le surlendemain reprise du boulot, et le quotidien qui revient, la météo qui va forcément décliner, le travail de week-end tout le mois, et plus de projet qui m’occupe à fond, je me sens triste à tel point qu’il m’arrive d’en pleurer…  La dépression saisonnière me guette ! Complètement à l’ouest la meuf !

Bien sûr il y a la rentrée en CP et ce nouvel emploi du temps avec des devoirs,  et il va y avoir les deux ans de mon Mini Monsieur, mon petit bébé qui grandit, avec un joli gâteau T’choupi que j’ai prévu de faire et encore du monde à la maison parce que deux ans c’est pas rien, mais pour le moment j’ai du mal à m’en remettre. Et ça m’énerve.

Publicités

3 réflexions sur “Summer Blues… #patatetriste

  1. Alice Join dit :

    Allez ma belle, accepte d’avoir un coup de blues, il passera plus vite 😉
    Mais oui, c’était vraiment une super fête et tu as assuré à fond… des semaines et des semaines.
    Courage, pense aux jolis moments à venir aussi
    Je t’embrasse fort

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s