Tout pour allaiter – Mon équipement type

[article non sponsorisé]

Tu savais que tu allais allaiter. Tu te dis que c’est hyper pratique, que tu n’auras besoin de rien. Halte là ! Je te le confirme, allaiter c’est pratique, tu n’as pas besoin de te trimballer l’attirail bib-chauffe-bib-boîtes-doseuses-de-lait-en-poudre-lait-en-poudre-d’avance ( on sait jamais au cas ou, si on est invités pour l’apéro et que finalement  on reste manger (tu verras c’est toujours ce jour là que tu oublies tout)…)

Mais l’allaitement, ça nécessite tout de même un minimum d’organisation !

Je t’en ai déjà parlé, je ne suis ni terroriste de l’allaitement, ni une anti, mais je suis une partisane de la non prise de tête. Et comme les choses sont bien faites, sein ou biberon (ton choix sera la bon!), il faut s’équiper un minimum. Et d’un bébé a l’autre, les situations que tu rencontres, l’expérience, tout ça, fait évoluer ton organisation et ton équipement.

Avec mon premier bébé né en avril, je l’avoue tout a été facile. Quand je l’emmenais en balade, il faisait souvent beau. Sortir le matos en plein soleil quand tu es en débardeur, c’est facile.

Avec mon bébé d’automne, je ne m’étais du coup même pas posé la question… Toujours est-il que déballer le casse croûte quand ça caille c’est tout de suite moins fun… T’as beau emmitoufler tout le monde dans ton manteau (parce que évidemment ce jour là tu as opté pour la chancelière dans le cosy, pas pour la combi pilote) t’as bien l’air con avec ton écharpe pour cacher ton sein et le moindre centimètre carré de peau soumis au froid… Tu me diras, dans cette situation la prise pour le chauffe biberon, tu l’aurais pas trouvée non plus, donc on est quittes…

Bref, penser à bien s’habiller et bien habiller bébé en cas de sortie par temps froid…

Les fringues d’allaitement

Par s’habiller j’entends avec des fringues d’allaitement. Ça te paraît gadget ? Non je t’assure c’est juste parfait. En plus la plupart font aussi fringues de grossesse, donc pas d’hésitation. j’ai craqué sur les T-shirts Colline (la marque future maman de Vert Baudet) avec les ouvertures sur les côtés. Ni vu ni connu j’t’embrouille et j’allaite en toute discrétion et sans me geler les miches. J’en ai pris de deux couleurs.

Le soutif d’allaitement

Puisqu’on est dans les chiffons, pense au soutien-gorge. Tu as acheté des soutiens-gorges double emploi grossesse allaitement parce que tes seins ont doublé de volume pendant la grossesse ? Tu peux les ranger ou les jeter c’est au choix, car si tu allaites il est fort possible que ça regonfle un brin… En tout cas il m’a fallu encore quelques tailles en plus… Et comme le soutif devient en cas d’allaitement une seconde peau, pas question d’en prendre un inconfortable ! Et il y en a même à la mode !

Les coussinets d’allaitement

D’ailleurs il faut penser, au début et lors que chaque poussée de croissance, à rembourrer un peu tout ça… Pas pour avoir de plus gros seins, non, ça la nature s’en charge pour toi, juste pour éviter les taches… Tu connais les auréoles sous les bras ? Bah imagine la même chose sous les seins. C’est aussi hyper glamour, même si l’odeur est plus supportable. Donc on pense a ses coussinets d’allaitement. Jetables ou lavables, les deux existent !

Le tire lait et les biberons

Oui parce qu’on ne va pas donner raison à Mme Badinter en agissant comme une esclave de l’allaitement. On est aussi une femme active et être collée h24 a bébé, ça ne marche qu’un temps. Alors on va tirer un peu son lait et lui donner au bib. Avec Petit Monsieur, j’avais opté pour le tire lait manuel Philipps Avent, pratique, peu encombrant, avec les accessoires compatibles. Impeccable. Avec le mini, moins de temps, le grand a m’occuper, la reprise plus précoce, j’ai opté pour le tire lait électrique, en location . Avec une ordonnance de la sage femme, je l’ai pris chez Grandir Nature. C’est super, tu as le choix entre 6 modèles, compacts ou hospitaliers, tu reçois le matos sous 48 h, tu loues à la semaine, et ils t’envoient la facture à la fin, que tu renvoies a ta caisse pour une prise en charge par la sécu. J’ai pris le modèle Ardo Calypso, il est bien (compact, peu bruyant, livré avec tous les accessoires – seul bémol, les boites pour recueillir le lait sont limitées à 150 ml). Pour conserver ton lait, tu peux acheter des boîtes en plastique spéciales, ça existe, ou des sachets en plastique jetables, mais je te donne un truc pas bête soufflé par ma sage femme, les bacs à glaçons. Il suffit ensuite de décongeler ses petits glaçons pour remplir tes bibs !

Pour les bibs, avant de partir en vadrouille mieux vaut faire quelques tests, histoire de s’assurer que ça convient à bébé. Oui parce qu’ils sont exigeants ces petites bêtes la, toile faut trouver LA tétine qui leur va. Le mien ayant adopté  la tétine tôt, celle du bib n’a pas posé de problème. Mais il lui faut une tétine plate, les rondes pas moyen, et avec un débit lent, probablement ou pour reproduire la tétée au sein. Je n’ai toujours pas trouvé  mieux que les biberons Mam. En plus maintenant ils sont stérilisables au micro ondes d’une manière hyper ingénieuse. Tant qu’on y est, pense au goupillon, ce truc a dû être inventé pour laver les biberons (et les carafes à vin…)… Et de fait, il en faut un pour bien avoir les parois.

J’ai investi aussi dans le petit sac isotherme hyper pratique pour la crèche, et tant quel j’y étais j’ai dégoté en vente privée un chauffe biberon nomade à brancher sur l’allume cigare pour les vadrouilles post allaitement !

Le support sèche biberons

Si, c’est utile. Quoi tu es comme moi quand j’ai eu mon premier, tu trouves ça gadget ? Attends des devoir relaver quinze fois tes bibs parce qu’en séchant sur un torchon ils sentent a 100 mètres… Donc oui le sèche biberons, c’est utile. En plus c’est joli, ça décore ta cuisine. Et ça évite a toutes tes tétines et couvercles de glisser et et tomber sans arrêt. Alors ne fais pas comme moi n’attends pas le deuxième, mets-le sur ta liste de naissance (oui parce que ça coûte une blinde pour ce que c’est quand même) ! J’ai pris le miens chez Badabulle, une autre marque que j’aime bien.

Avec tout ça déjà tu seras pas mal parée pour un allaitement en toute sérénité ! Et toi alors ton matos d’allaitement ? Plutôt roots, juste les nénés en goguette, plutôt prévoyante et suréquipée, ou moitié moitié ? C’est quoi tes accessoires fétiches ?

Publicités

[Test produit] Le nouveau biberon Difrax

J’ai été sélectionnée ce mois-ci par le site de Parents – Infos Bébés pour tester le nouveau biberon S de Difrax. J’en profite donc pour vous livrer mes impressions ! D’abord, je ne connaissais pas du tout cette marque, j’étais donc bien intéressée pour postuler à ce test produit. L’argument de la valve anti-colique a aussi été un bon déclencheur pour vouloir essayer. Mini Monsieur n’est en effet pas sorti de ses crises, même si les probiotiques conseillés par Karine du blog Kafouillis, et j’en profite ici pour la remercier, ont réduit les crises de 2 heures à 5 ou 10 minutes ce qui nous change déjà considérablement la vie !

Biberon S de Difrax

Biberon S de Difrax

Ce biberon est d’abord très esthétique ! Sa forme incurvée est très design, mais ce n’est évidemment pas son seul intérêt… Donner le biberon n’est pas si facile qu’on le croit. En effet Petit Monsieur s’y est essayé avec son petit frère et ça s’est fini avec ma moi pour maintenir le biberon suffisamment incliné pour ne pas que bébé avale de l’air. Pour les novices, sachez en effet que la tétine doit toujours être remplie de lait pour éviter que l’air ne passe trop, ce qui facilite les coliques. Et les coliques on n’aime pas ça. Donc si tu inclines le bib à fond, et bien tu ne vois plus la jolie frimousse de ta merveille. Dommage non ? Et bien avec Difrax, deux avantages, non seulement tu gardes un tête à tête sans obstacle avec bébé, mais en plus tu permet au lait de rester pleinement dans la tétine sans avoir à tenir le bib à la verticale. C’est tellement évident qu’on se demande comment aucune marque n’y a pensé avant !

Deuxième atout, la valve anti coliques. Je ne la connaissais que chez Dodi Mam, et c’est la marque que j’utilise depuis Petit Monsieur. Difrax a équipé son biberon S du même genre de système, qui a fait ses preuves. Ce système implique en plus le démontage du biberon par le bas, ce qui facilite grandement son nettoyage.

Si je m’arrête là, Difrax avait tout pour me plaire… Oui mais voilà, mon Mini Monsieur a fait son difficile. En cause, la tétine du biberon Difrax, une tétine souple à priori très bien, mais que mon Mini n’a jamais voulu prendre. Comme pour tout bébé allaité, le passage au biberon est une étape délicate. Pour lui elle a été très naturelle, déjà habitué à la tétine, ce qui n’avait pas été le cas du grand. En revanche, une tétine de biberon plate semble lui être indispensable. Ça passe donc très bien avec Dodi Mam, et avec le biberon Bébé Confort qui était dans la Boîte Rose offerte par la maternité, qui offrent des tétines plates reproduisant la forme du sein au moment de la tétée. Ces tétines sont en outre un peu moins souples, ce qui nécessite un effort de succion semblable à celui de la tétée.

Je n’ai donc pas été la testeuse idéale pour ce produit, mais je pense que les bébés allaités au lait en poudre peuvent y trouver leur compte. Pour un allaitement mixte, un bébé ne faisant pas l’autre, rien ne vous empêche de tester de votre côté, d’ailleurs ça m’intéresse de savoir si il y a des bébés allaités qui prennent cette forme de tétine.

Bref, pour résumer, si tu as envie d’essayer voici ce que moi j’ai aimé :
– La forme ergonomique en S
– Le système anti-coliques

Ce que Mini n’a pas aimé :
– La tétine ronde et souple

Et toi, tu utilises quoi comme biberon et pour quelles raisons ?

Tout pour bébé, mon équipement type #2

Après une première sélection d’objets, voici la suite de mon équipement bébé, avec les nouveautés pour Mini Monsieur, et les indispensables réutilisés de Petit Monsieur !

La Baignoire

Vous en comptiez tout de même pas laver bébé au karsher tout de même ? Chez nous c’est une Babymoov, et je vous conseille le même type de baignoire, à savoir avec l’antidérapant, et surtout le bouchon au fond qui permet de la vider sans en mettre partout (true story). En plus celle-ci peut être posée sur un support (perso je ne l’ai pas pris mais j’y songe maintenant, avec l’âge et le dos qui a encore bien morflé pendant la grossesse…) afin de ne pas se bousiller le dos et laver bébé debout, comme à la maternité, pratique, non ?
Le transat de bain, par contre, si vous avez déjà la baignoire taille minipouce, je trouve ça inutile. Le mien n’a jamais servi, Petit Monsieur avait l’air trop mal à l’aise dedans. Attention il en existe certains qui ont l’air plus confortables alors à tester, et pour s’en servir dans une baignoire adulte pourquoi pas, mais bonjour la facture d’eau ! Il existe aussi des baignoires qui font deux en un, à mon avis c’est un peu bête dans la mesure où dès qu’il se tiennent assis ils adorent jouer dans le bain, ce qui est impossible avec ce type de baignoire.

Le plan à langer

On a beau se dire que le coin de canapé et le bord du lit feront l’affaire, c’est quand même bien pratique d’avoir tout le matos de change à portée de main.  Et ça tombe bien car les tables à langer sont faites pour ça. Quand on a de la place chez soi en plus, ça ne vaut pas le coup de s’en priver. Vous avez tout plein de modèles, avec plus ou moins d’accessoires accolés pour le fameux matos, ici on fait simple, avec le basique pas cher IKEA. Et comme pour Petit Monsieur nous avions déjà la commode évolutive qui fait plan à langer avec l’ajout d’une planche qu’on peut retirer dès que ce n’est plus utile, le Mini peut être changé en tout confort en bas et à l’étage (même si j’ai tellement la flemme la nuit que tout le « matos » a pour le moment migré sur le bord du lit, j’avoue).

Le sac à langer

Pour le sac à langer, tout dépend de vos goûts, car là encore on peut se faire plaisir au niveau design ! Le premier ayant bien vécu (un cadeau de commande Vert Baudet avec Sophie la Girafe, au demeurant très pratique…), j’ai opté pour la marque Béaba, avec un super sac sur lequel je ne tarit pas d’éloges sur les sites d’avis de mamans. Donc j’en fais autant sur le blog ! Pas très grand, mais hyper pratique avec plein de poches et le must, une poche isotherme pour le bib, et une poche magique qui dévoile un tapis à langer amovible. Sans oublier la petite pochette en porte-clé pour mettre la tétine. Et en plus il est beau. Je suis fan !

Le coussin cale bébé « L’Oiseau-Bateau« 

Dans mon billet précédent sur le sujet, je vous vantais le fameux Doomoo de Babymoov. J’avais oublié de vous parler de ce coussin qui avait été offert à Petit Monsieur. Je ne connais pas d’équivalent chez les autres marques, mais en plus d’être joli comme tout, ce coussin est extrêmement pratique et confortable. Et pour cause, il fait à la fois cale-bébé, coussin d’allaitement, et nid douillet pour installer bébé pour jouer ou se reposer. Les pieds surélevés dedans, ça soulage aussi les coliques auxquelles Mini Monsieur est sujet. Et comme vous le voyez c’est aussi un très bel objet déco. Ils disent même sur le site de L’Oiseau Bateau que certains ados le gardent encore dans leur chambre ! Et ça ne m’étonne pas car c’est devenu pour moi un indispensable !

Le Baby Phone

Pour Petit Monsieur des amis nous avaient prêté un baby phone. Je n’avais même pas envisagé d’en avoir un, mais comme on nous le prêtait, j’ai essayé. Et j’admets que pour toute maman angoissée comme moi, c’est assez utile. J’avais donc prévu cette fois d’en acheter un, d’autant que nous avons désormais un grande maison. Et puis on nous l’a finalement offert. Et pas n’importe lequel, le nec plus ultra des dernières technologies, j’ai nommé le Babyphone Touch Screen. Vous l’avez vu je suis très Babymoov, leurs produits sont généralement d’une grande qualité. Et ce cadeau en rajoute à mon enthousiasme par rapport à cette marque ! Ils le classent eux-mêmes dans leurs tops produits pour Noël. C’est un babyphone vidéo, avec une mini camera qui permet de surveiller bébé en toute tranquillité, mais aussi de lui balancer des berceuses si il se réveille, ou de lui parler avec la fonction micro. Fourni avec une caméra, vous pouvez lui en rajouter 3, une vraie station de vidéosurveillance ! Et détail auquel je suis sensible, il fonctionne comme un takie-walkie, des ondes moins controversées que notre désormais inévitable WiFi (on n’est jamais trop prudent, les enfants vivent déjà suffisamment dans les micro-ondes que sont devenues nos maisons!). Il est assez cher, mais comme on nous demande toujours ce dont on a besoin lors d’une naissance, c’est le cadeau idéal pour les potes ou les familles qui souhaitent se cotiser !

J’ai encore quelques objets chouchous à vous présenter, sur le thème de l’allaitement, au sein ou biberon, ils feront donc l’objet d’un billet thématique particulier. Je vous invite à continuer à commenter avec vos tops et vos flops puériculture !

Tout pour bébé, mon équipement type #1

A l’arrivée de sa progéniture, on est bien désemparée devant les listes d’équipement, à se demander à quoi peuvent bien correspondre certains termes (babygros ou dors-bien pour dire pyjama il fallait tout de même l’inventer…! – cosy (coque ou siège-auto c’était trop simple) – etc…) et surtout si on va vraiment s’en servir… Au deuxième on a déjà un aperçu de ce dont on a vraiment eu besoin, de ce dont on aurait eu besoin. L’occasion d’ajuster son équipement. Petit tour d’horizon de mes tops et de mes flops à l’usage des mamans indécises…

Le transat 

J’avais un transat basique, très pratique, facile à plier, avec un sac de transport, je ne saurais pas vous en donner la marque mais il y a un Winnie l’Ourson dessus. J’ai lavé la housse et même réussi à la remettre, avantage non négligeable… Il ressert bien entendu déjà, c’est un achat assez indispensable à mon sens. On peut le mettre en position presque allongée, semi-assise, le bloquer ou le laisser pour que bébé se balance d’un simple mouvement, ce qui lui permet de se calmer tout seul en cas d’énervement, mais aussi de faire bouger les jouets de l’arche pour s’amuser. Mon Petot Monsieur adorait qu’on le mette dedans. Mini Monsieur ne s’en plaint pas non plus ! En plus, vous pouvez trouver plein de nouveautés en matière de transat, du super design au confort absolu. C’est d’ailleurs avec l’idée de ce confort absolu que le Doomoo Nid de Babymoov me faisait de l’œil… On l’a donc glissé aux oreilles des personnes qui tenaient à offrir un cadeau pour l’arrivée de Mini Monsieur. Et comme l’essayer c’est l’adopter, je vous le conseille à tel point que je rêve d’une version adulte…! On se dit de prime abord que ça ne va pas servir longtemps, mais Babymoov a tout prévu, puisqu’on peut ôter le harnais afin d’en faire un pouf, ce qui n’est pas pour déplaire à maman qui posera avec plaisir son postérieur dedans quand bébé n’en aura plus besoin… Quoi mère indigne ? Il lui restera la couverture qui va avec, non moins confortable…

La poussette

J’avais un combiné cosy – nacelle – poussette tout terrain à trois roues de la marque Bambisol. J’ai de la chance, il y a 4 ans mon Département étriquait son bas de laine en offrant à tous les jeunes parent d’un premier enfant un cosy bébé confort. Le souci c’est que quand tu touches pas la prime à la naissance (on serait trop riches ?) tu n’as pas trop les moyens de t’offrir le reste de l’équipement qui va avec. Nous avions donc opté pour cette marque by auchan. Une très bonne poussette, très facile à plier-déplier, un siège-auto facile à installer dans la voiture, et de bonnes roues parfaites pour les chemins de notre campagne. Seul hic, la taille. Quand tu la rentres (difficilement, à coups de coffre dessus…) dans ta clio, tu mets rien d’autre dedans. Pas facile pour les courses. Et encombrant pour faire la voiture – l’école / l’école – la voiture quand je vais conduire Petit Monsieur. J’ai donc opté pour un mix de ce monstre avec un châssis bébé confort d’occaz. Après on m’a prêté l’embase pour le cosy. C’est juste génial, tu as seulement à clipser le cosy dedans, ce qui dans la clio t’évite de passer trois heures à tirer sur la ceinture pour réussir à harnacher le truc, en mettant le siège à fond !

Le baby-cook

J’allaite Mini Monsieur mais je vais très vite me resservir de mon baby cook Petit Terraillon, l’un de mes achats maternité les plus avisés. D’abord il est tout petit, se transporte partout dans son petit sac, et fait aussi stérilisateur, chauffe-biberon, idéal pour décongeler le lait maternel en douceur. Il chauffe et mixe les quantités idéales pour les petits pots maison, même si effectivement on est pas mal non plus de faire en grosses quantités au robot pour congeler quelques réserves… Il est abordable niveau prix, et ne prend tellement pas de place que ça ne vaut pas le coup de s’en priver ! Enfin, on s’en sert toujours quand bébé devient grand, pour lui mixer du jambon, du fromage, mais aussi tout un tas d’ingrédients pour nos recettes maison ! Ça évite de sortir le robot pour émincer finement un oignon, et ça fait moins de vaisselle !

Le parc

Je l’ai acheté assez tard pour Petit Monsieur, vers ses 9 mois, quand il commençait à se mettre debout, que le lit parapluie qui faisait office de parc devenait un peu dangereux pour ça (un peu peur qu’il bascule, même si c’est costaud un lit parapluie, rien ne rassure mieux une maman angoissée que de suivre sa fièvre acheteuse…!) J’ai trouvé un bon plan sur E-bay, un parc hexagonal, qui permet aussi de remettre un peu d’ordre dans la maison en y regroupant tous les jouets qui traînent partout…! Un bon investissement puisqu’il a plusieurs hauteurs, je pense le remettre quand Mini Monsieur commencera à avoir des velléités de jeu, ce qui ne saurait tarder…

La couverture miracle

Je l’aurai mise en flop il y a 4 ans car elle a servi une fois… Mais Mini Monsieur semble en avoir décidé autrement car il souffre de ce que j’appelle des coliques, malgré ce qu’en pense le pédiatre qui appelle ça des pleurs inexpliqués… Cette couverture d’emmaillotage de chez Red Castle, bien qu’elle donne une drôle d’impression quand bébé est dedans, aurait pour vertu de calmer et de soulager les petits gargouillis. Je vous en dirai plus en edit quand je l’aurai récupérée car je l’ai prêtée à une copine qui se fera tirer les oreilles si l’effet miracle se produit, au motif qu’en la récupérant avant j’aurai évité 6 semaines de cris…!

L’écharpe de portage

Top et flop à la fois… Septique au début, je l’ai essayée avec Petit Monsieur et couru aussitôt m’en acheter une… La position physiologique fait un peu peur au début mais quand on voit à quel point bébé est bien installé comme ça, on finit par souscrire. Je m’en sers déjà pas mal avec Mini Monsieur, car elle a pour vertu de le calmer assez souvent (pas toujours bien entendu, surtout quand je la sors en premier recours…alors qu’elle la calme illico quand j’essaye toutes les autres méthodes avant…grrrrr). Donc à la maison, je valide. Elle comporte toutefois un hic, c’est juste chiant à mettre. Bon ok quand on a le coup de main (à force ça rentre… et à ce propose je vous conseille les tutos vidéos de la marque Je Porte Mon Bébé) c’est mieux, mais ça n’empêche pas les faux plis. Après pour les déposes minutes de Petit Monsieur à l’école, puisque j’ai renoncé à trimbaler mon énorme poussette, c’est pas non plus idéal de mettre bébé dedans en le sortant de la voiture au bord du trottoir, debout… J’envisage donc sérieusement pour les sorties d’investir dans un  » vrai » porte-bébé. Aujourd’hui en plus, les marques allient l’aspect portage qu’on retrouve avec l’écharpe, dans des solutions ergonomiques et pratiques. Je vous conseille donc de trouver le bon compromis. Perso j’en ai vu des super cher Ergobaby mais les prix me refroidissent pour le moment…

Alors que pensez-vous de cette première partie de liste ?

La suite au prochain billet…

Journal de Grossesse – Saison 2, épisode 5 – Mes indispensables de la Grossesse

Nous avons fait un petit tour des fringues il y a quelques jours, aussi je vous propose aujourd’hui un petit tour des accessoires indispensables pour une grossesse au top ! A la deuxième on commence en effet à être rodée, d’autant que les commerces en tous genres ne nous attendent pas pour évoluer et proposer en permanence des choses toujours plus intéressantes et utiles (ou pas – mais qui en donnent l’impression) !

Un petit rappel tout de même côté fringues, quitte à être répétitive, le jean de grossesse, dont j’ai déjà parlé dans mon dernier billet, et j’insiste car si vous portez des jeans comme moi au quotidien, trouvez-en un pour ces 9 mois, vous ne le regretterez pas !

Les bibles de la Grossesse

La littérature à ce sujet est comme les mamans elles-mêmes : intarissable ! Vous aurez donc l’embarras du choix. Votre mère vous retrouvera même sans doute son vieux Laurence Pernoud (« J’attends en un enfant« , le best seller en la matière,IMAG1867 et sa suite, J’élève mon enfant). Attention d’ailleurs à ne pas suivre les conseils qui y figurent tête baissée, les éditions des 80’s vous recommandant de ne boire que quelques verres de vin par jour ;-D …

Je vous recommande en outre si vous en êtes adeptes « La grossesse des paresseuses » suivi pour la suite de « Jeune maman et paresseuse« , une manière un peu plus décontractée d’en savoir plus sur les événements en cours et dans un style moins médical… J’ai acheté cette fois-ci le Cahier grossesse des paresseuses, encore un brin plus ludique et qui permet de prendre quelques notes à relire plus tard. Très sympa !

J’ai aussi pris le Guide de la femme enceinte, mais là c’est beaucoup plus médical. Intéressant au demeurant, même si je n’ai pas encore pu fini le descriptif de l’accouchement qui fout un peu les chocottes, même si je suis déjà passée par là… Je préfère les explications imagées de ma sage-femme…

Après ce n’est pas si indispensable que ça, car vous verrez auprès de votre maternité que vous récupérerez tout plein de petits ouvrages gratuits hyper intéressants qui vous permettront d’être incollables sur la grossesse, le guide Happy Baby que vous aurez avec la fameuse boîte rose, le Guide Bleu édité par le ministère de la santé sont en l’occurrence des mines d’or d’informations et de réponses à toutes les questions cons  qu’on se pose durant 9 mois ! de plus vous vous serez sûrement abonnée à Parents en amont ;-D (ne jamais dire jamais…!)

Mustella anti vergetures

Mustella Anti vergetures

La crème anti-vergetures

Encore une réjouissance de la compagnie des ventres ronds… La peau s’étire évidemment durant la grossesse, et pas forcément qu’au ventre… Et pas qu’à partir du 4ème mois… La poitrine morfle dès le début, ce qui n’est pas pour déplaire à ces Messieurs, quoique le système veineux apparent lui donne un effet carte routière…. Pour éviter de rajouter aux tracés autoroutiers des départementales violettes, la crème anti-vergetures est l’achat soin-beauté prioritaire. Prenez en plusieurs tubes, car le ventre suivra, voire même les cuisses. Tartinage conseillé une à deux fois par jour sur les zones à risques, et rien n’y paraîtra. Et on continue après l’accouchement ! Parce que les vergetures ce n’est seulement l’effet des tensions de la peau, mais de son élasticité, donc quand la peau se remet à sa place, elles peuvent débouler aussi. Je vous rassure, elles finissent bien par s’estomper, et la crème fonctionne aussi en curatif. Mais personnellement je les ai évité grâce à ça et à 8 mois révolus, pas une trace à l’horizon (je touche du bois !). La marque que j’ai choisie, Mustella, une valeur sûre. Et qui existe aussi en huile pour le curatif.

Le coussin de maternité

Mon premier achat pour ma première grossesse. Et je peux vous dire qu’il a servi, donc dans le genre achat indispensable, c’est vrai que ce n’est pas donné (environ 60 € pour celui que j’ai), mais c’est un must-have ! J’avais beau il y a 4 ans avoir pris peu de poids, les douleurs au dos ont commencé très tôt. Comme toute novice j’avais fait le tour des boutiques spécialisées et autres sites Internet, et déjà ces coussins me paraissaient confortables. Je pensais qu’ils servaient surtout pour l’allaitement et pour y installer bébé confortablement, mais j’ai lu un article et vu des photos de futures mamans dans des positions censées soulager le dos, et aider en cas de contractions. J’ai donc investi. Le mien est composé de micro-billes, et placé sous la nuque, sous les jambes pour les réhausser, sur le côté, il soulage à coup sûr. C’est la première chose que j’ai foncé récupérer auprès de l’amie à qui je l’avais prêtée pour cette deuxième grossesse. Et il est bien entendu par la suite hyper pratique pour l’allaitement ainsi que pour installer bébé confortablement ! Il en font même maintenant avec un système d’attaches qui les transforment ni plus ni moins en transat pour bébé. Et finalement, pour se reposer, se soulager le dos, etc…, pas besoin d’être enceinte ou maman pour profiter de ses bienfaits !

Le ballon

La maternité proposait il y a quatre ans des cours de préparation à la naissance en piscine, que j’ai suivis et qui font un bien fou, en plus de fournir une bonne préparation. Pour cette fois, j’aurai bien tenté l’Haptonomie, mais il

Ballon Décathlon

Ballon Décathlon

fallait commencer dès le troisième mois et trouver une sage-femme agréée sur le secteur, et qui plus est dont les horaires auraient correspondu au planning décalé de mon boulot et de celui de Monsieur… Peine perdue, je suis repartie sur la piscine. Mais ma sage-femme propose aussi désormais des cours avec ballon. Nous en avons testé un avec le papa pour voir, et ce n’est pas mal du tout figurez-vous. L’association du papa a même eu pour effet que Monsieur est cette fois prêt à être acteur de l’accouchement, et participe déjà bien au soulagement des douleurs de mon pauvre dos… L’achat dudit ballon s’est donc imposé. 12,95 € chez Décathlon, je n’allais pas m’en priver, surtout qu’il s’agit à la base d’un ballon de yoga et de gym, de quoi déjà se motiver pour le sport post-grossesse. Après, me demanderez-vous faut-il avoir suivi les cours pour s’en servir ? Je vous répondrai que le simple fait de s’asseoir dessus soulage déjà tellement bien le dos que c’est un bon investissement. Après, les exercices se trouvent facilement sur les sites spécialisés.  Mais attention tout de même à ne pas trop pratiquer sans savoir en solo, il faut quand même veiller à garder une bonne stabilité pour ne pas s’étaler par terre… A savoir, ces ballons sont aussi à disposition dans pas mal de maternités pendant l’accouchement, ce qui permet de faciliter le travail. Le bébé descend beaucoup mieux et plus vite paraît-il. Je vous dirai ça prochainement…!

La ceinture Physiomat

Ce dernier achat en date n’a pas encore passé le banc d’essai mais je vous en parle un peu quand même, et vous donner RDV dans quelques semaines pour mon verdict car je ne l’ai reçue qu’hier… C’est sur

Ceinture Physiomat Confort

Ceinture Physiomat Confort

un conseil de la sage-femme que je me suis renseignée sur ce produit. Elle, nous la conseillait pour resserrer le bassin après l’accouchement. Notre bassin morfle en effet un peu pendant l’expulsion et a tendance à s’élargir. Le simple fait de mettre un foulard serré autour pendant les heures qui suivent l’accouchement permettrait d’éviter cet élargissement. J’ai regardé par curiosité et il se trouve que cette ceinture n’a pas que cet utilité. Dans les arguments de vente figurent également le soulagement du dos, (encore et toujours, mais le ventre que j’ai je ne vous raconte pas la cambrure et les douleurs qui vont avec), la lutte contre les sensations de pesanteur (je suis dans le neuvième mois, et avec ce ventre mon centre de gravité s’est complètement barré en live…), et contre les envies fréquentes d’uriner (le bébé que je porte a eu l’excellente idée de placer sa tête juste sur ma vessie)… Ça a donc suffi à me décider pour tenter le coup. Elle a en plus d’autres indications dans le cadre des suites de couches (rééducation du périnée entre autres), et pour les personnes travaillant souvent debout, ce qui est mon cas, donc à voir…

 Voilà ma petite liste ! Et la vôtre, quels-ont vos indispensables de la grossesse ? Avez-vous utilisé ces accessoires, et qu’en avez-vous pensé ?

Bizzzz