Les Mirlitons de Rouen

Ça faisait longtemps une petite recette non ? En bonne normande je vous propose donc aujourd’hui une recette bien de chez nous, celle des Mirlitons de Rouen. Rouen est une ville magnifique que je vous invite à visiter si vous passez par la Normandie. J’y ai habité quelques années, et le cadre de vie est assez agréable, une ville étudiante relativement dynamique, un panel culturel varié avec Cinémas, Opéra, la seconde plus grande foire (au sens fête foraine) de France, pléthore de Musées et maisons d’illustres (Corneille, et Flaubert entre autres, excusez du peu) et sans doute laplus belle cathédrale de France du monde, dont je vous reparlerais dans quelques jours. S’ajoute à cela donc une gastronomie spécifique avec ses plats à elle, comme le canard au sang appelé aussi le canard à la rouennaise, et les fameux mirlitons. Alors comme on dit chez nous, qu’est ce que c’est ti que ça les mirlitons ?

A la base, c’est une recette inventée pour ne pas perdre les restes de pâte feuilletée. Ce sont des tartelettes garnies d’un appareil de sucre et de poudre d’amandes. Au XIXème siècle, les tartelettes sont très répandues, mais les mirlitons de Rouen vont vite être très réputées grâce à leur composition qui inclut notre bonne crème normande.

La recette est celle que j’ai trouvée dans le livre pour enfants « Tes premières recettes normandes »(deux volumes), édité par La Petite Boîte, un éditeur basé à Rouen (comme par hasard !) qui édite des livres touristiques sur toutes les destinations. La version recettes est d’ailleurs déclinée pour pas mal de régions . Vous pourrez donc la tester avec les petites mains sans problème !

Ingrédients Mirlitons

Ingrédients Mirlitons

Ingrédients :

– 1 rouleau de pâte feuilletée ou une pâte maison
– 2 œufs
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche de Normandie
– 125 g de sucre cristallisé
– 50 g de poudre d’amandes
– 6 amandes entières (moi je n’en avais pas donc j’ai fait l’impasse)
– Un peu de sucre glace

+ Des moules à tartelettes

On découpe d’abord 6 ronds de pâte feuilletée un peu plus grands que les moules à tartelettes, et on les place dans chaque moule. En même temps on préchauffe le four.

On sépare ensuite les blancs des jaunes et on bat les jaunes à la fourchette avec le sucre cristallisé. On ajoute al poudre d’amandes e ton mélange. Puis on rajoute la crème et on re-mélange.

On bat les blancs en neige ferme et on les ajoute délicatement à notre appareil.

Mise à contribution des petites mains !

Mise à contribution des petites mains !

Il suffit enfin de garnir nos moules avant de saupoudrer au sucre glace et de décorer chaque tartelette avec une amande entière.

25 minutes à thermostat 7 (200°C) et c’est prêt !

Pas plus compliqué que ça et parfait pour le goûter ! Bon appétit !

Ça vous tente ? Et vous, quels sont vos desserts régionaux bien de chez vous ?

The crumble

Dimanche culinaire, ce matin je me suis lancée dans un crumble pommes cannelle… Il faut savoir que le crumble, je le loupe une fois sur deux… Vous avez de la chance,c e matin je l’ai réussi ! Donc je partage…

Alors pour mon crumble, mix de diverses recettes mais plus particulièrement du livre simplement intitulé « 30 recettes de crumbles » d’Isabelle Côte, il faut :

Pour le « dessous » :

– 5 pommes
– une cuillère à café de cannelle en poudre
– un peu de beurre

Pour la pâte à crumble :

– 80 g de beurre coupé en petits morceaux
– 80 g de cassonade ou sucre roux, brun ou celui que vous voulez
– 50 g de poudre d’amandes
– 100 g de farine

Je commence par la pâte : On mélange les ingrédients de la pâte et on la travaille du bout des doigts. C’est ce que généralement je loupe une fois sur deux… Là coup de bol, je ne m’explique pas pourquoi (peut être un truc avec les menstruations comme la mayonnaise ?!! o_o) ma pâte était parfaite !

Ensuite on passe aux pommes : Un peu de beurre dans une poêle, on laisse fondre et on ajoute la cannelle moulue, on mélange, on ajoute les pommes préalablement coupées en petits carrés, on mélange jusqu’à ce que la cannelle se fraye un chemin partout, et le tour est joué. Pas la peine de faire cuire les pommes, le four s’en occupera pour vous. Donc on met tout dans un plat, on recouvre de notre pâte à crumble, et direction le four à 180°C pour une petite demi-heure !

Un dessert d’automne par excellence ! Ça tombe bien, dehors il pleut, il vente et c’est bientôt l’heure du goûter… Bon appétit !