Lundi avec Alice et Zaza – Recettes de fêtes !

Encore un lundi de retard pour moi, mais je n’allais pas louper le lundi des recettes de fêtes ! L’an dernier je vous avais passé en revue celles que je comptais expérimenter pour les fêtes et mes cadeaux gourmands, et ça avait été un succès.

Succès oblige d’ailleurs, je suis préposée cette année encore aux bûches du 24 et 25 décembre. J’ai prévu de faire celle-ci pour le réveillon, mais je n’ai pas encore arrêté mon choix pour celle du 25… Chocolat Menthe sur une recette d’Anne-Sophie ou Pommes Spéculoos Vanille d’après Surprises et Gourmandises, j’hésite encore… Vous feriez laquelle, vous ? Du coup je ne vous donnerai pas trop de recette aujourd’hui mais si ça vous dit d’aller piocher dans mes anciennes c’est dans la rubrique Sometimes I cook que ça se passe !

En attendant, je vous montre celles des dernières années car je me rends compte que je vous les avais promises en photos, mais je ne les ai jamais publiées !

A plus tard dans la semaine pour le rattrapage du lundi d’aujourd’hui !

Challenge Meilleur Pâtissier – Le Bloody Cake

Hello Potatoes ! Halloween hier oblige, je vous propose aujourd’hui un nouveau Challenge Meilleur Pâtissier, le Bloody Cake, proposé en épreuve technique de seconde semaine de l’émission par Mercotte. Le thème de l’émission était les desserts américains. De quoi déguster devant une bonne série quoi ! Les candidats ont géré sur la revisite du cheesecake, d’ailleurs si vous cherchez des recettes j’en ai une ici qui déchire tout…

Alors ce Bloody Cake… chez moi ça donne ça :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le recette, c’est toujours chez Mercotte que ça se passe !

Question difficulté, ça va, j’ai même à peu près géré mon temps comme les candidats de l’épreuve, sachant qu’il a fallu que je refasse un aller-retour à l’épicerie pour acheter le fromage frais que j’avais zappé… Question goût, c’est pas mal, j’ai trouvé ça un peu sec mais je pense que je n’ai pas assez mis de glaçage entre les gâteaux, j’avais peur de ne pas en avoir assez pour le recouvrir… et que mes gâteaux étaient un peu trop cuits. Par contre pas de goût de tomate, bon goût d’épices, donc c’est déjà pas mal ! Et le glaçage, c’est juste une tuerie… en plus je trouve que je l’ai pas trop mal réussi, moi qui n’avais jamais recouvert un gâteau de glaçage de ma vie…

imag5723

imag5725

Donc pour une première je suis assez contente et je reviendrai donc en troisième semaine car Petit Monsieur a déjà réclamé des Tourments d’Amour !

Bon appétit !

Challenge Meilleur Pâtissier – La Rosace de la Grande Cocotte

Le challenge meilleur pâtissier est de retour sur le blog ! L’an passé les recettes du grimoire de Mercotte pour la fameuse épreuve technique en seconde partie d’émission ne m’avaient pas vraiment inspiré, mais je dois dire que cette année, les trois premières émissions sont un sans faute ! J’ai donc remis en route ce petit auto-challenge à la maison !

Place donc à la première recette, la rosace de la grande cocotte ! Il s’agit d’un gâteau à l’orange, composé de génoise et crème diplomate, et surmonte d’oranges confites. Pour la recette, comme à chaque fois, je vous renvoie chez le maître ! Et merci au passage à Mercotte de proposer cette année des recettes que je trouve à ma portée ! Pour ma tentative en images, c’est ci-dessous que ça se passe !

Verdict à la dégustation, mes Cyril et Mercotte maison ont validé, et personnellement pas fand e l’orange en gâteau j’ai bien aimé aussi, j’ai donc droit à mon tablier bleu pour essayer la recette de la deuxième semaine ! Recette dont vous pouvez déjà voir les photos sur mon compte Instagram et que vous verrez ici même très bientôt !

@desperatecoucpotatoe

Bon Ap’ ! @desperatecoucpotatoe

 

Une tarte aux fraises…

Je pâtisse assez souvent, mais je ne maîtrise pas vraiment mes classiques… Alors une fois de temps en temps, je me dis que c’est quand même dommage de réussir un Paris Brest version Philippe Conticini, et de ne pas savoir faire une tarte. Donc hier, je me suis tenté la bonne vieille tarte aux fraises ! La recette en images :

Pour le fond de tarte, j’ai choisi un short bread (en gros c’est une pâte sablée avec plein de beurre) version Christophe Michalak, recette rapportée de mon cours à la Michalak Masterclass, qui est juste une tuerie.

Ingrédients
170 g de beurre frais
80 g de sucre glace
185 g de farine (T55 mais je n’avais que de la T45 et ça marche aussi)
2 g de sel fin

On met tout ça dans un saladier et on mélange puis on émiette avec ses petites mains et le tour est joué ! Ensuite on étale entre deux feuilles de papier sulfurisé (ou avec une poche à douille) et on fait cuire comme ça sans rien une dizaine de minutes à 170 – 175°C.

Pour la crème pâtissière, j’ai fait dans le classique, ou presque.

Ingrédients :
100 g de sucre semoule
50 cl de lait frais entier
4 jaunes d’œufs
1 gousse de vanille
2 cuillères à café de Maïzena

On coupe la gousse de vanille et on enlève les grains qu’on ajoute au sucre. On met la gousse dans le lait, et on porte à ébullition. Là j’ai ajouté un petit grain de folie en faisant infuser un sachet de thé au jasmin, ça rajoute une petit goût très sympa au final et ça change de la crème pâtissière classique. On fouette les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que ça blanchisse bien, et on ajoute la Maïzena, et on ajoute le lait bouillant au travers d’un tamis. On mélange et on reverse tout dans la casserole (sauf la gousse hein, celle là on la vire). On refait bouillir et on laisse cuire 2 ou 3 minutes en remuant avec le fouet. On verse dans un saladier et on filme au contact (pour éviter qu’elle se dessèche) puis direction le frigo. Je t’avoue que la mienne était un brin liquide, mais je l’ai rattrapée en la refaisant bouillir et en rajoutant de la Maïzena.

Après on dresse et on ajoute ses petites fraises ! Moi j’ai mis de la menthe pour faire joli et ajouter un peu de goût.

La touche finale au dressage ! @ deperatecouchpotatoe

La touche finale au dressage ! @ desperatecouchpotatoe

Et puis j’ai terminé les chutes avec de l’ananas.

Les chutes ! @desperatecouchpotatoe

Avec les restes : rien ne se perd !@desperatecouchpotatoe

Bilan : Meilleure que celle des pâtisseries pour Monsieur et pré-commande pour épater la famille dimanche,plus beau gâteau du Monde pour Petit Monsieur. Et lui qui habituellement sur ce genre de tarte ne mange que les fraises et laisse le reste, il m’en a mangé une part entière, et m’en a redemandé ce matin au p’tit déj ! Je pense donc qu’elle était réussie ! Et sans me vanter c’est vrai qu’elle est bonne. Comme quoi un bon classique c’est facile, c’est sympa à faire aussi, et surtout à manger !

Bon appétit !

Le gâteau au chocolat de Susy by Pierre Hermé #latueriedujour

Ça devient vraiment n’importe quoi ce blog ! Le brin de rigueur que j’avais réussi à instaurer avec des posts réguliers, avec chaque jour son thème, a filé vite fait avec la reprise du boulot… Je m’en excuse, mais c’est pas une raison pour se laisser aller. Les recettes d’habitude c’est le samedi. Ou le dimanche. Mais bon le dimanche, j’ai aussi le #2015projet52. Donc cette semaine on fera atelier cuisine le mardi. L’article puériculture sera donc pour mercredi. Si j’ai le temps… ;-P

En plus je ne pouvais décemment pas attendre samedi pour te parler de la dernière recette que j’ai testée. Car ce gâteau c’est vraiment trop de la balle comme dirait l’autre.

Quand je fais un gâteau au chocolat, je recherche chaque fois une recette différente. Et cette fois j’avais pas mal d’œufs au frigo. J’ai donc cherché une recette avec quelques œufs… Je suis tombée sur cette recette. Avec Pierre Hermé aux manettes on se dit déjà que ça ne peut être que bon. Quand on voit en plus qu’elle n’est pas très difficile, on enfile direct le tablier.
Alors pour ce gâteau il nous faut :
250 g de chocolat noir 
250 g de beurre
220 g de sucre
70 g de farine
œufs

Je te confirme c’est pas ce qu’il y a de plus léger en termes de matières premières. Mais franchement quand on fait un gâteau au chocolat je vois pas l’intérêt de le faire light…!

On commence par préchauffer son four à 180°. On fait fondre chocolat et beurre au bain marie. On bat ensuite les œufs et le sucre au robot (le mien étant en attente d’une pièce détachée, j’ai dû user de l’huile de coude. Mais le gâteau était réussi quand même donc pas de crainte, c’est possible). On ajoute le beurre chocolat fondus, puis la farine tamisée en fouettant bien entre deux. On verse dans le moule et c’est parti pour 25 minutes de cuisson. La pointe du couteau n’est pas des plus nettes mais pas d’inquiétude. Une fois refroidi (oh bien sûr on aura déjà goûté une part avant le complet refroidissement parce qu’on n’a pas résisté, mais c’est tout de même meilleur refroidi), on mange tout. Ça ce n’est pas une consigne, c’est une prédiction.
Bon ap’ !

Spéculoos de Noël

Chose promise, chose due, avec du retard mais sinon ce serait pas marrant, voici la petite recette de Noël ! Bah oui, il fallait bien préparer quelques biscuits pour redonner des forces au Père Noël après son passage chez nous ! Alors avec Petit Monsieur nous avons opté cette année pour des spéculoos au bon goût de cannelle pour changer un peu des traditionnels sablés. Et vous savez quoi ? Il a tout mangé 😉

Ingrédients

180 g de farine
125 g de cassonade
125 g de beurre
1 œuf
1 cuillère à café de mélange quatre épices
1 cuillère à café de cannelle en poudre
1 cuillère à café de levure chimique
2 pincées de sel

On commence par mélanger cassonade et épices avec le sel. On ajoute le beurre (à température ambiante donc déjà bien mou) et l’œuf jusqu’à ce que ce soit bien homogène. On tamise la farine et la levure qu’on incorpore ensuite à ce mélange. On laisse reposer au frigo pendant 2 heures.
Ensuite on préchauffe son four à 190°C, on étale la pâte, on découpe ses biscuits en petits rectangles si on veut faire dans le traditionnel, et avec des emporte-pièces si on veut faire dans le fun (option retenue ici). 12 à 15 minutes de cuisson et ça sent bon la cannelle dans la maison !

Le Père Noël n’en a pas laissé une bouchée !

@desperatecouchpotatoe

La prochaine fois, je vous montre ma bûche 🙂

 

Un mug cake choco

Tu connais les Mug Cakes ? J’adore le concept ! J’ai essayé une fois, ça a fini dans la poubelle et la tasse à tremper pour virer tourtes les traces de brûlé… En fait tout dépend du micro-ondes, et le mien à pleine puissance c’est un peu too much…

Et puis hier j’ai ressorti mes Vie Pratique, tu sais ces magazines de cuisine qu’on trouve aux caisses des grandes surfaces. J’en ai toute une collec, car je m’ennuie souvent à la caisse, du coup j’en prends un pour feuilleter et je craque pour une recette, que souvent je ne fais pas à l’arrivée d’ailleurs, et j’achète le mag. Bref hier j’avais envie de faire un gâteau, mais un gros poil dans la main. Et puis je me suis souvenue de cette recette dégotée dans un de ces magazines, bien nommé « La bonne cuisine facile et rapide ». En 5 minutes chrono, plus 5 minutes de cuisson, voilà une recette qui intitulée fondant au chocolat fait plutôt à l’arrivée un moelleux, et comme c’est cuit dans des ramequins, c’est finalement un Mug Cake (mais à l’époque de l’achat de ce magazine le concept n’existait pas)… Je te montre et je t’explique ? Oui parce que c’est trop bon, sur 7 ramequins il n’en reste déjà que 2 et on est 3 à la maison à avoir des dents, cherchez l’erreur…

@desperatecouchpotatoe

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes selon le contenant utilisé !) : 
150 g de chocolat
100 g de sucre en poudre
60 g de farine
80 g de beurre
œufs
10 cl de lait
1 cc de levure chimique

On fait fondre le chocolat au micro-ondes, on bat les œufs avec le sucre puis on ajoute la farine, la levure et le lait. On mélange tout ça avec le chocolat fondu et on verse le tout dans des petits moules individuels, ramequins ou mugs selon ce que vous voulez en faire. 4 à 5 minutes à pleine puissance au micro-ondes (pour moi, 4 minutes à pleine puissance c’était bien mais ça dépend du matériel… je vous conseille de commencer par 4 minutes et de rajouter des tranches de 30 secondes selon…) et emballez, c’est pesé !

Après soit on les démoule et ça fait de jolis gâteaux individuels, soit on les laisse en mug ou en ramequin pour déguster à la cuillère.

C’est rapide et c’est bon, de quoi sauver quelques goûters express !

Bon appétit !

Un cake express à la glace…

Oui oui vous avez bien lu, un cake à la glace. J’ai trouvé cette recette sur le blog de Nelly, et j’ai tout de suite flashé sur l’idée ! Le côté rapide est aussi séduisant, et le peu d’ingrédients également. Il paraît que comme le gâteau magique que je vous ai présenté il y a quelques semaines, ce gâteau a fait le buzz sur Internet. En l’occurrence, comme Nelly je suis complètement passée à côté (il faut dire que les recettes, sur les sites de streaming, ça se bouscule pas ;-D). Mais je me rattrape aisément cette semaine avec un premier cake qui n’a pas tenu 2 jours et un second hier !

IMAG2368

Vous trouverez sur la Dînette de Nelly la recette pas à pas en photos, avec les saveurs qu’elle a choisi de tester. Mais en gros, il vous faut 180 g de farine, 1/2 sachet de levure et un pot de glace (de 240 ml, les pots Ben & Jerry’s ou Hagen Daas quoi) et 40 minutes au four ! Pour ma part j’ai opté pour un cake aux saveurs moka spéculoos, le parfum de la Hagen Daas que j’ai trouvée en rayon (pas grand choix chez Auchan…), à laquelle j’ai rajouté des éclats de spéculoos.

Et le résultat… tout simplement bluffant ! Je n’avais jamais fait un cake aussi moelleux, aussi rapide et aussi bon ! Je renouvelle mes remerciements à Nelly pour avoir partagé la recette et vous invite à consulter ses autres idées toujours très créatives. en plus elle files des bons plans sur sa page Facebook pour bruncher sur Paris !

Challenge Le Meilleur Pâtissier : L’Alcazar #LMP

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas tenté un petit Challenge Meilleur Pâtissier, non ? Il faut dire que cette année, les épreuves techniques dégotées par Mercotte ne sont pas dans mes saveurs préférées. Alors quand elle a proposé l’Alcazar, j’ai dit banco !

IMAG2190

Au programme, pâte sucrée, appareil à financier et marmelade d’abricot, ça ne peut être que bon ! Et vous savez quoi ? Ça l’était ! Il a fait grande sensation chez les amis chez qui je l’ai apporté cet après-midi 😉

Pour les étapes, comme à souvent finalement lorsque que je teste une des recettes retranscrites par Mercotte, et grâce surtout à ses explications très pédagogiques, je n’ai pas trouvé de grande difficulté, ce qui n’est pas sans apporter une certaine fierté quand en plus on réussit le gâteau !

 Il m’a fallu un petit peu de temps tout de même, du système D (je n’ai pas de cercle à pâtisserie – avis au père Noël ! ; j’ai manqué de poudre d’amande – donc j’ai mixé des amandes avec le babycook faute de robot qui fonctionne ; et du coup la pâte d’amande n’était pas hyper lisse et ne passait pas avec la douille initialement prévue pour la déco !…) et pas mal d’huile de coude (faire du beurre pommade sans robot vu que le mien est en attente de réparation), mais le résultat était là visuellement et gustativement.

Alors pour le premier test Meilleur Pâtissier de la saison, je dis Challenge réussi !

Pour la recette, je vous renvoie vers la référence, bien entendu.

Pour mes photos, c’est par ici que ça se passe :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant de vous laisser, je vous propose aussi de découvrir la version revisitée de Nelly avec des figues ! Les abricots ne sont en effet plus de saison, j’ai moi-même utilisé des abricots au sirop, du coup avec moitié moins de sucre, pour la marmelade.

Alors qui d’autre l’a essayée cette recette ?

Bon appétit !

Les Mirlitons de Rouen

Ça faisait longtemps une petite recette non ? En bonne normande je vous propose donc aujourd’hui une recette bien de chez nous, celle des Mirlitons de Rouen. Rouen est une ville magnifique que je vous invite à visiter si vous passez par la Normandie. J’y ai habité quelques années, et le cadre de vie est assez agréable, une ville étudiante relativement dynamique, un panel culturel varié avec Cinémas, Opéra, la seconde plus grande foire (au sens fête foraine) de France, pléthore de Musées et maisons d’illustres (Corneille, et Flaubert entre autres, excusez du peu) et sans doute laplus belle cathédrale de France du monde, dont je vous reparlerais dans quelques jours. S’ajoute à cela donc une gastronomie spécifique avec ses plats à elle, comme le canard au sang appelé aussi le canard à la rouennaise, et les fameux mirlitons. Alors comme on dit chez nous, qu’est ce que c’est ti que ça les mirlitons ?

A la base, c’est une recette inventée pour ne pas perdre les restes de pâte feuilletée. Ce sont des tartelettes garnies d’un appareil de sucre et de poudre d’amandes. Au XIXème siècle, les tartelettes sont très répandues, mais les mirlitons de Rouen vont vite être très réputées grâce à leur composition qui inclut notre bonne crème normande.

La recette est celle que j’ai trouvée dans le livre pour enfants « Tes premières recettes normandes »(deux volumes), édité par La Petite Boîte, un éditeur basé à Rouen (comme par hasard !) qui édite des livres touristiques sur toutes les destinations. La version recettes est d’ailleurs déclinée pour pas mal de régions . Vous pourrez donc la tester avec les petites mains sans problème !

Ingrédients Mirlitons

Ingrédients Mirlitons

Ingrédients :

– 1 rouleau de pâte feuilletée ou une pâte maison
– 2 œufs
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche de Normandie
– 125 g de sucre cristallisé
– 50 g de poudre d’amandes
– 6 amandes entières (moi je n’en avais pas donc j’ai fait l’impasse)
– Un peu de sucre glace

+ Des moules à tartelettes

On découpe d’abord 6 ronds de pâte feuilletée un peu plus grands que les moules à tartelettes, et on les place dans chaque moule. En même temps on préchauffe le four.

On sépare ensuite les blancs des jaunes et on bat les jaunes à la fourchette avec le sucre cristallisé. On ajoute al poudre d’amandes e ton mélange. Puis on rajoute la crème et on re-mélange.

On bat les blancs en neige ferme et on les ajoute délicatement à notre appareil.

Mise à contribution des petites mains !

Mise à contribution des petites mains !

Il suffit enfin de garnir nos moules avant de saupoudrer au sucre glace et de décorer chaque tartelette avec une amande entière.

25 minutes à thermostat 7 (200°C) et c’est prêt !

Pas plus compliqué que ça et parfait pour le goûter ! Bon appétit !

Ça vous tente ? Et vous, quels sont vos desserts régionaux bien de chez vous ?