No offence – La série so British et gonflée !

Bonjour mes petites patates, je reprends mon clavier côté séries pour vous parler de la pépite so british qui a été diffusée récemment chez nous sur France 2 , j’ai nommé No Offence.

No Offence, c’est l’histoire d’un commissariat de police de Manchester, qui se retrouve à devoir enquêter sur les traces d’un tueur en série qui s’en prend à des jeunes filles atteintes de trisomie 21. Jusque là, rien de bien nouveau sous le soleil… Sauf qu’en fait, si. Parce que ce commissariat là, c’est pas Chicago Police… De la part du créateur de Shameless, on se doute évidemment que ça va être un peu à part !

Et ça fait rudement du bien de voir, enfin, une série policière anglophone proche de ce qu’on peut s’imaginer de la réalité. Je précise anglophone parce que nos bonnes vieilles séries policières françaises sont assez réalistes il me semble, même si je n’en ai jamais accroché une.  L’autre nouveauté dans No Offence, c’est la distribution, une grande première pour une série policière, puisque tenez-vous bien, elle est portée par un trio… féminin ! Girl Power, de la part du pays des Spice Girls, on n’en attendait pas moins. Le commandant Vivienne Deering gère son équipe d’une main de maître, avec les mots qu’il faut  (« usez de vos charmes, on n’a pas le temps d’obtenir un mandat ! »), bref une chef qui en a. Surtout quand elle est secondée par ses adjointes, le lieutenant Dinah Kowalska, et la nouvellement nommée capitaine Joy Freers. Trois sacrées bonnes femmes, entre efficacité et tensions, langage fleuri et situations cocasses.

Le titre est très bien trouvé, d’autant que cette expression, No Offence, sonne dans la bouche de Vivienne comme une évidence !

Pourquoi j’ai aimé ? Parce que No Offence, c’est une série assez unique en son genre. Parce qu’en plus de ce trio féminin en première ligne, le ton de la série est juste excellent ! Haletant quand il faut, parfois grave, et en même temps so british, avec un humour qui tombe toujours à point nommé, voire même quand on ne s’y attend pas. Et pourtant ça passe ! Et ça rend même la série encore plus réaliste. On s’imagine très bien ces personnages, « en vrai », confrontés à une série de meurtres et sur les dents par manque de temps et de moyens, obligés de gérer les délits habituels en toile de fond, leur quotidien professionnel et personnel, la hiérarchie et la presse…, et usant du système D, de la mobilisation de tous, et des entorses avec le règlement pour parvenir à leurs fins…

Je ne vous en dis pas plus sur l’intrigue volontairement, parce qu’en plus de ça, elle est très bien l’intrigue, et la chute assez surprenante et qui plus est, bien amenée. Tellement qu’on aura le droit à une saison 2 ! Espérons que l’intrigue suivra, mais j’en serais assurément ! Le tout servi par des acteurs parfaits dans leurs rôles respectifs, tant dans les moments graves que dans les moments drôles, et en plus avec l’accent (personnellement j’adore l’accent anglais, tellement classe, alors avec le langage fleuri de Vivienne c’est juste excellent ) ! Vous l’avez compris, je valide et vous encourage à la visionner, d’autant que 8 épisodes c’est vite envoyé !

Publicités

7 réflexions sur “No offence – La série so British et gonflée !

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s