Parlons couches ! [Bon plan inside]

Ça ne vous aura pas échappé si vous êtes un parent connecté, une étude a récemment pointé du doigt les hydrocarbures contenues dans les couches Pampers. Non pas qu’on l’ignorait, la quantité en cause étant conforme aux normes européennes, mais ces composés dérivés du pétrole pourraient faire craindre à l’avenir une hausse de cancers ou d’infertilité. Les hydrocarbures en question, nommés HAP ou pétrolatum, sont traduits sur le paquet de couches par le terme de vaseline. Précision utile si comme moi vous avez tenté de chercher où c’était écrit sur paquet de couches. C’est vrai que vaseline ça fait moins peur.

Bon, les médias n’en ont pas trop parlé. C’est surtout Internet qui nous a foutu les boules… En creusant un peu, en lisant sur le sujet, tu te rends compte que c’est Love and Green, une marque de couches Bio qui a réalisé l’étude avec l’Asef… Donc il y a de quoi se reposer des questions ! Toujours est-il qu’avec leur principe de précaution et toutes leurs études ils nous font bien flipper… Bon, j’ai du mal à croire qu’un composant traverse la peau de bébé depuis la couche mais c’est vrai qu’ils en portent en permanence alors pour changer un peu, éviter un peu plus les pampers puisque c’est la marque de la crèche, et puisqu’on est aussi en période d’apprentissage de la propreté, j’ai décidé d’en tester d’autres !

Mon Banc d’essai

Naty

Une marque Bio donc sans HAP à priori. Je les ai testées il y a un moment déjà, et le test avait été concluant. Absorbantes et bien pour la peau. le souci est qu’elles ne sont pas en vente partout… Mais ils ont une boutique en ligne et Naty vous propose de devenir ambassadrice de sa marque en parrainant des amies et vous envoie un échantillon en remerciement. L’occasion de tester !

Love and Green

Vu que c’est la marque à l’origine de l’étude dont je parlais plus haut, il fallait bien essayer d’autant qu’on a l’assurance qu’il n’y a pas de HAP dedans ! Côté prix, c’est déjà agréable car moins cher que les Pampers. Côté absorption, je dirai peux mieux faire mais c’est correct, pas de débordement à signaler, et côté peau un peu de rougeurs mais vraiment quand la couche a été gardée longtemps.

Carrefour Eco Planet

Quand j’ai lu que le meilleur moyen d’éviter les HAP était le Bio et que j’ai cherché partout les composants de fabrication sur les paquets sans succès quelle que soit la marque, je me tournée vers les couches Bio. Et Carrefour a une marque bio donc comme j’y fais mes courses… Et grosse bonne surprise car elles sont deux fois moins chères que la marque leader, bien absorbantes et sans souci pour al peau de bébé ! Je les ai adoptées pour tout vous dire. On ne peut pas jouer avec avant de les mettre en regardant les dessins avec bébé pour la simple et bonne raison qu’elles sont toutes blanches, mais ça reste un détail surtout quand on apprend à être propre ! Bémol sur ce point elles ne semblent pas exister, du moins pas dans mon magasin, en version couche-culotte.

Carrefour Baby

Il y a un autre carrefour près du boulot donc en pénurie j’y suis allée, et là plus de Bio ! Donc j’ai testé la marque simple. Et bien pas mal du tout non plus. Il y a quelques années pour mon grand j’avais troqué les couches absorbantes contre les marques discount et distributeur pour qu’il soit plus mouillé, moins à l’aise et donc plus enclin à aller au pot. Je dois dire qu’aujourd’hui je ne peux pas le faire avec cette marque. Et les visuels sont rigolos ! Sur les HAP, aucune idée par contre, rien d’écrit sur le paquet.

Auchan Baby

Les couches-culottes Auchan peuvent en revanche marcher pour cette petite technique pour aller au pot… En effet elles absorbent moins bien et traversent un peu… Par contre elles ne sont vraiment pas chères… Aucune mention sur les HAP non plus, comme partout !

Je n’ai jamais essayé les Pull-Ups mais il paraît qu’elles sont conçues pour que bébé se sente un peu mouillé avant de bein absorber, afin d’aider à aller au pot, donc ce sera mon prochain test !

J’ai aussi deux couches lavables, je veux bien être écolo vous voyez je fais des efforts, mais j’ai mes limites et les couches en font partie, alors les deux que j’avais achetées pour essayer servent en cas de rupture de stock et aussi pas mal en ce moment avec l’apprentissage du pot ! Un bon moyen pour les petits de se sentir mouillés et comprendre que c’est mieux d’aller au pot, le tout sans inonder le tapis du salon !

Pour résumer, si vous flippez sur les substances potentiellement dangereuses, rien ne semble valoir le Bio et donc mon conseil du jour sur ce sujet, ce sera Carrefour Eco Planet ! Et surtout que tester les marques apporte parfois de bonnes surprises au niveau des performances et du porte-monnaie !

Et vous, quelles couches utilisez-vous ?

Publicités

« 365 dessins pour toute l’année » de Philippe Legendre (chez Fleurus)

Pour ses étrennes cette année, nous avons offert à notre Petit Monsieur un bien joli et gros livre intitulé « 365 dessins pour toute l’année » et j’avais envie de t’en parler parce que je me rends compte à quel point ce bouquin est chouette !

Petit Monsieur dessine bien, il a toujours été doué pour ça. A 2 ans il a commencé à jouer du crayon par des coloriages à gros rebords et j’avoue qu’il m’épatait déjà par sa capacité à ne pas dépasser, et quand tu regardes la gueule de mes coloriages anti-stress, tu te demandes qui de la mère où des gosses le remplissent… En fin d’année dernière, c’était sapins et pères noël à volonté, et un peu d’indécision malgré l’envie de dessiner. « Je ne sais plus quoi dessiner ». Tu avais beau lui donner quelques idée, rien ne le contentait. Alors quand j’ai repensé à ce livre que j’avais vu à la fnac un an avant quand je cherchais un cadeau pour un des blonds d’Alice. Cette fois là j’avais opté pour autre chose, mais l’idée était restée. Et mon Petit Monsieur avait enfin l’âge pour ce genre de cadeau. heureusement je l’ai trouvé, mais mes enfants sont tellement pourri-gâtés à Noël que j’ai préféré attendre le 1er janvier.

C’était un bon investissement. A plusieurs titres. Déjà il ne nous embête plus avec ses « Je ne sais pas quoi dessiner ». Avec 365 modèles, il a vraiment de quoi faire. En plus, il y en a vraiment pour tous les goûts. Des princesses, des chevaux, des pirates, des motards, il y a même un zoologiste, tu y aurait pensé toi gamin à dessiner un zoologiste ? De quoi stimuler leur imagination au quotidien. Un vocabulaire de formes reprend les principales pour voir au premier coup d’oeil si le dessin est à la portée de l’enfant. Le pas à pas pour dessiner est très simple à comprendre et à reproduire, tout ce qu’il faut pour que notre Petit Monsieur nous épate encore plus ! Enfin chaque page de dessin est titrée, ce qui en période d’apprentissage de la lecture tombe au poil !

Je vous conseille donc ce joli livre qu’on trouve aux éditions Fleurus, au prix de 14.95 €, à partir de 5 ans !

Bonne journée à tous !

[test produit] Le Chariot de marche Vtech Super Trotter

Pour son premier anniversaire, Mini Monsieur a eu un joli cadeau dont j’avais envie de vous parler. 10 mois plus tard il serait temps en effet ! Mes deux loulous ont eu des velléités de marche  entre 10 et 12 mois. Pour petit Monsieur, j’avais acheté un youpala. Oui, je sais c’est pas bien, c’est interdit dans plein de pays, c’est dangereux et ça fait les jambes arquées . Sauf que, comme tout, quand on sait raison garder, c’est à dire quand on surveille son bébé – ce que généralement on fait quand il a cet âge là, ou quand on ne le met pas dedans toute la journée – ce que généralement on fait puisque ça ne reste pas des heures dans la même position à cet âge là, et surtout quand on ne l’utilise pas en haut des marches sans surveillance – ce que généralement on fait parce qu’on n’est pas complètement débile non plus… c’est quand même pas mal. Bref, Petit Monsieur, à raison de quelques minutes dedans par jour, s’éclatait bien dans son youpala et gambadait à travers le salon, ce qui l’a bien aidé pour ensuite marcher tout seul.

Le Mini en revanche, soit il n’a pas bien compris le principe du youpala, soit il s’y trouvait trop à l’aise pour rester dedans sans avancer. Dès lors, l’objet perd tout son intérêt. Pour son premier anniversaire, donc, nous avons soumis l’idée du chariot de marche. Et c’est exactement ce qu’il lui fallait puisqu’il a tout de suite chopé le truc. Et c’est assez hallucinant de les voir traverser le salon d’une traite en poussant leur petit chariot alors qu’ils tiennent tout juste debout ! Il a marché un mois et demi plus tard à peu près. Donc un jouet sympa, ludique, et bien utile pour la motricité.

Son petit chariot à lui, c’est un Vtech 77006 Super Trotter, rien que ça ! Ça coûte une quarantaine d’euros, et contrairement aux idées reçues, ça sert un bon moment. Déjà la partie si chère aux parents, celle qui fait du bruit, de la musique, des cris d’animaux, mais si tu la connais, et bien elle est amovible. Donc si bébé n’est pas prêt pour courir derrière son chariot, il peut quand même jouer avec. Pareil une fois qu’il sait marcher. D’ailleurs même une fois qu’il sait marcher, courir derrière le chariot reste un jeu régulier, ce qui est toujours le cas à 21 mois. Parce que ça va plus vite, sans tomber, ou plus drôle encore, on peut se laisser tomber (bah oui, lui ça l’amuse !).

Les cris d’animaux, couleurs, notes de musique ont leur utilité pédagogique, c’est grâce à eux qu’il imite à merveille le cri de la vache (qui du coup lui sert aussi à nommer la vache), et le petit téléphone, au top, puisqu’il sonne et lui donne l’occasion de répondre (trop mimi…) en disant « allo ? » – enfin mon Mini lui il dit « auvoi ? » mais on se comprend… ! Il a aussi trois formes à encastrer, au final difficile de faire plus complet !

Bref, le petit chariot de marche, c’est assez top, peut être mieux que le youpala du coup, parce que lui ne fait pas polémique au moins ! Et le Vtech Super Trotter, c’est donc un très bon produit, c’est pour ça que je voulais vous en faire un petit topo, alors si vous cherchez un coup de pouce pour faire marcher bébé, ou un joli cadeau à faire, c’est une très bonne idée !

Je vous précise que cet article n’est aucunement sponsorisé, c’est dans mon stock perso que je pioche pour ce test produit ! A bientôt !

Sécuriser sa maison pour un bébé casse-cou

Avec Mini Monsieur c’est comme si nous découvrions les grands basiques de la parentalité… Avec un grand frère sage comme une image, curieux mais pas trop, dégourdi mais pas trop, nous n’avons jamais vraiment rien eu à faire pour garantir sa sécurité dans la maison. Le seul placard qu’il daignait ouvrir était celui de la bouffe… Pour les autres, de simples élastiques autour des poignées avaient fait l’affaire, et il a vite compris que certaines choses étaient dangereuses, et avec Petit Monsieur, la crainte du danger était supérieure à l’envie de faire ce qu’on lui dit de ne pas faire… L’escalier de notre ancienne maison était hélicoïdal, assez dangereux, mais jamais il n’a eu envie de le monter. Quant à le descendre, vu qu’il n’allait dans sa chambre que pour dormir, tous les jouets étant en bas, les bras étaient toujours à portée de mains pour l’aider… Les trois marches qui séparaient la cuisine du salon étaient enfin hors d’accès porte fermée mais montées à quatre pattes et descendues sur les fesses au besoin. bref, un bébé prudent.

L'état du bureau le temps de rédiger ce billet avec un Mini Monsieur à côté...

L’état du bureau le temps de rédiger ce billet avec un Mini Monsieur à côté…@desperatecouchpotatoe

Avec Mini Monsieur c’est une autre paire de manches… Est-ce parce qu’il voit le grand faire, parce que nous sommes plus cool, ou simplement parce que c’est dans son caractère, je ne sais pas, mais force est de constater que c’est un peu l’anarchie dans la maison. Il touche à tout, ouvre et vide tous les placards, surtout quand on lui dit qu’il ne faut pas, grimpe partout, et debout, saute sur le canapé, monte les escaliers à pas de loup parce qu’il sait qu’il n’a pas le droit (et accélère en bruit quand il sent qu’il s’est fait griller…), et maintenant même pense qu’il peut les descendre debout sans tenir… Bref, il a bien fallu réagir, parce qu’on a beau être plus cool au deuxième, c’est bien pour nous une première de retenir son souffle au moindre mouvement… Voilà, donc j’ai un bébé casse-cou.

Et aux grands maux les grands remèdes ! Voici donc mes tops en matière de sécurisation de la maison, pour celles et ceux qui chercheraient des astuces.

La barrière de sécurité

Barrière de sécurité Safety 1st

Indispensable quand on la combinaison bébé casse-cou / escalier. J’avais acheté une de la marque Ateliers T4 mais quand je l’ai déballée et que j’ai vu tous les trous qu’il allait falloir percer dans les murs, je l’ai ramenée illico. J’ai donc regardé sur Internet et sur les conseils d’une copine j’ai opté pour une barrière amovible qui se fixe comme les barres de douche par pression chez Safety First. Nomade, elle est vendue avec son petit sac de transport et c’est hyper pratique quand tu sors chez des amis dont l’intérieur n’est pas « secure ». J’ai mis un peu de temps à comprendre comment ça fonctionne mais une fois qu’on chope le truc c’est nickel. Et puis je peux la mettre en haut ou en bas, ou entre deux pièces (de 71 à 93 cm). Prix entre 40 et 50 €.

Les coins de table

Un must have que j’avais déjà pris à l’époque de mon Petit Monsieur. Nombre de chutes ont d’ailleurs été amorties par ces petits trucs… Je les ai simplement prises chez Ikea, en forme de petites mains c’est mignon comme tout, et sur les meubles de qualité ça ne laisse pas de trace quand on les enlève. Sur des meubles en contre plaqué par contre, ça déchire un peu la surface… Et sur certaines surfaces ça ne colle pas toujours très bien, surtout quand les petiotes mains tirent dessus. Mes parents en ont pris des plus simples et moins jolis mais c’est le même topo… Donc si quelqu’un en connaît qui tiennent sans abîmer les meubles… Quoiqu’il en soit, c’est bien utile.

Les cache-prises

J’avoue que je ne m’en sers plus, car dans une maison neuve les normes obligent maintenant à mettre des prises spéciales avec sécurité intégrée qui évite aux petits doigts de se prendre des coups de jus. Mais dans mon ancienne maison, j’avais pris ceux d’Ikea aussi. Une galère à retirer d’ailleurs, mais dans un sens ça rassure, si toi tu as du mal à les enlever c’est que les marmots ne pourront jamais !

Je songe maintenant à acheter des rouleaux de mousse pour entourer les boutons du four, car on a beau être vigilants et il tourne surtout celui d’allumage qu’il met toujours en position lumière, c’est à dire qu’il allume la lampe du four tout en le laissant éteint, mais tout de même je me dis que si un jour je ne le vois pas faire et qu’il allume le thermostat, ça craint…

Le bloque porte ne semble plus utile car les petits doigts ont déjà été pincés, et oui, mine de rien, l’école de la vie, ça marche parfois aussi ! Les plaques chauffantes sont heureusement encore trop hautes pour lui, et les plaques à indiction ont tout de même cet avantage de ne chauffer que sous les gamelles, qui en plus chez nous ont un manche amovible, ec qui évite tout oubli de manche qui dépasse. Et je n’arrive pas à me résoudre aux bloqueurs de placards, qui nécessitent de faire des trous dedans… Du coup pour les placards, je fais juste gaffe. pas de tout repos, mais on gère quand il ne reste que ça à se préoccuper !

Le reste est moins en termes de matos, mais en termes d’astuces, de type le changer sur le canapé, ou debout, quand il a décide de rouler sur la table à langer (oui, il fait ça aussi), détourner son attention au moment où il veut ouvrir un placard, avec la bouffe ça marche à tous les coups (!!). On peut aussi parler du lit à barreaux, qui représente un espace de sécurité à part entière, surtout quand bébé ne veut plus entrer dans le parc, et notamment quand j’ai quelque chose à faire (genre ranger son armoire) à l’étage et qu’il est dans mes pattes (genre à vider ce que je range dans l’armoire) même si je commence à me poser la question vu qu’il essaye déjà de passer par-dessus… Enfin les boîtes, les boîtes et encore les boîtes, et une bonne dose de répétitions auprès du grand pour le rangement des petits jouets, ce qui n’est pas encore gagné, et implique encore et toujours une vigilance accrue…

Et toi, tu fais comment ? Partage aussi tes astuces, tes bons plans et ton matériel fétiche !

Pouce ou Tétine ? [Anniblog – Concours Inside !]

Vaste débat que celui du pouce ou de la tétine… Comme si franchement, nous parents, on pouvait choisir !

Comme tous les futurs parents pas encore parents, j’avais mon avis sur la question. J’avais vu mes parents galérer pour que ma petite sœur lâche enfin sa tétine, sans succès, jusqu’au jour, celui de ses 5 ans, où elle décida toute seule de balancer tout le trousseau dans la poubelle, devant ma mère inquiète de la nuit que nous risquions de passer avec une petite sans tétine… Mais finalement s’en était bel et bien fini, et c’est passé comme une lettre à la poste. Mais 5 ans tout de même, c’est beaucoup pour une tétine. Alors elle ne passerait pas par nous. Du moins c’est  ce que je croyais…

Futur parent ne te fais pas d’illusion, c’est pas toi qui décide !

http://www.didier-jeunesse.com/livre/tetine-man-tome-123/Tétine Man 

Petit Monsieur n’a eu aucun besoin ni de tétine, ni de pouce, pendant 5 mois. Aucune envie de se lever la nuit pour aller lui remettre dans la bouche, aucun pleur intempestif de sa part, tout était réuni pour le no tétine, et ses petits doigts tétés par ci par là suffisaient à assouvir son besoin de succion. Ça, et des tétées d’une heure au sein. T’as beau être une pro allaitement, ça devient vite chronophage… Et puis un jour à 5 mois c’est le drame… Le biberon de lait maternel n’est pas totalement décongelé, comme c’est ton premier tu évites à tout prix le micro ondes même en cas d’urgence, tu n’allaites plus à cette heure là donc rien dans les nénés, et ça pleure, ça gueule même, bien fort, et cette tétine offerte par ton pharmacien qui te tend les bras atterrit dans sa bouche. ET ça, miracle, plus un bruit jusqu’à la bonne température du bib… Je n’étais pas anti-tétine, j’avais même essayé quelques soirs difficiles, mais il la recrachait sans cesse. ce jour là il l’a gardée. Et c’est devenu la fameuse « MA TITIIIIIIIIIIIIIINE » (ça c’est la phrase fétiche en cas de chagrin les trois années qui suivent cette rencontre entre eux et la Titiiiiiiiiiiiiiiiine).

On a géré ça comme des chefs. Jamais la nuit (toujours pour éviter se lever en cas de perte de l’accessoire), pas trop la journée (là c’est plus difficile…) et puis vers deux ans et demi on a commencé à parler de l’abandonner. Ce ne fut pas une mince affaire. Et puis je me suis souvenue de cette histoire avec ma sœur… Ce qui nous avait frappé c’est l’aplomb avec lequel elle avait tout jeté. Elle l’avait décidé et c’était fini. j’ai vite compris que Petit Monsieur ne la lâcherait que quand il l’aurait décidé. Et c’est ce qu’il a fait. Vers trois ans et demi, Noël approchant il avait décidé de la donner au Père Noël (pour les petits enfants qui n’ont pas assez de sous pour en avoir une – oui, mon fils est altruiste). Et puis il l’a oubliée dans le lit parapluie de la sièste. J’ai fait comme si je n’avais pas vu et il ne l’a plus réclamée. Un jour j’ai quand même posé la question. J’ai eu pour réponse que ce n’était pas grave, que le Père Noël la trouverait bien tout seul  avec ses pouvoirs magiques. Voilà comment c’est arrivé.

Quand tu gères comme ça tu reprends confiance, oui je peux décider ! Mais en fait non. Mini Monsieur n’a pas trouvé son pouce à la naissance (et sincèrement je me suis toujours dit que question dentition, pouce ou tétine ça devait être le même combat, et qu’il était plus difficile de se débarrasser d’un pouce que d’une tétine, on va quand même pas leur couper les doigts…), et ses hurlements quasi permanents la nuit ont conduit à l’achat du graal dès le retour à la maison (parce que tout seul avec maman à la maternité c’est pas grave mais quand papa veut dormir, tout de suite il comprend qu’il faut trouver une solution…!). Et là tes principes sur la nuit tu les mets de côté, parce que se lever une fois pour remettre une tétine, c’est toujours mieux que de veiller des plombes pour calmer la bête. Bref, la tétine, c’est magique. Ça n’a pas soulagé les satanées coliques, mais ça a calmé mon bébé colérique entre ses crises. Et ça c’est déjà pas mal.

De toute façon c’est pas toi qui décide. C’est lui qui décide. Si ça colle à tes principes, c’est juste un coup de bol. L’enfant est roi. CQFD.

La collection tétines MAM 2015

La collection tétines MAM 2015

En matière de choix de la tétine, c’est pareil. La belle tétine I Love Maman, tu peux toujours lui coller dans le bec, si elle ne lui convient pas il te le fera savoir. Et ça crache loin un bébé parfois. Ou alors ça se lance dans un concours de grimaces (trop mignon en passant) mais ça règle pas ton problème. Bref comme pour le bib, il se peut que tu aies besoin d’en acheter plusieurs avant de trouver la bonne. Généralement quand ils sont habitués à une forme, si tu changes ils n’en veulent pas. Mais chaque loulou est différent donc comme toujours ça dépend ! En grande adepte de la marque MAM, surtout pour les biberons, j’ai opté pour leurs jolies tétines aussi. La forme de la tétine étant identique à celle de leurs biberons, Mini Monsieur l’a adoptée. En plus ils ont de très jolies formes et de nouveaux motifs tout le temps. Ça tombe bien parce que les tétines, c’est comme la deuxième chaussette, ça disparaît tout le temps. Et ça se mordille pas mal donc ça s’abîme des fois (à surveiller surtout – le mien est un vorace).

Il y a peu, on a eu une pénurie de tétines à la maison, et le Mini nous a fait une semaine sans, sans trop râler. J’en rachète une par sécurité, dans mon supermarché qui n’a pas de MAM, et il n’en a jamais voulu. Monsieur en rachète une en pharmacie, se trompe de marque, et rejet total. Et puis un petit matin il s’est réveillé avec dans la bouche ! Bref va comprendre… En tout cas, j’ai bien cru que s’en était déjà fini, mais non. Fausse joie. Il faudra attendre le Père Noël. Ou une autre combine. On verra. Enfin c’est lui qui verra !

Tout ça pour dire qu’à mon sens, le débat tétine ou pas est un faux débat. Tout comme le pouce. Le besoin de succion est inné alors pourquoi les en priver, surtout si en plus ça les calme ! Le tout est de bien réussir à leur faire comprendre rapidement qu’un jour il faudra s’en séparer. Dès lors qu’ils le comprennent ils s’en sépareront tous seuls. Facile à dire me diras-tu… Et toi, comment tu as fait, ou comment tu comptes faire ?

@MAM

@MAM

Trève de bavardage, parlons concours ! Pour l’anniversaire du blog, ma marque fétiche en biberons et tétines, MAM, te propose de super cadeaux ! Comme on causait tétines, il y en aura une, la Sucette PERFECT 6 mois, mais aussi un joli biberon 330 ml coloris gris métal, et pour finir une housse isotherme bleu ou rose hyper pratique. Et je suis super contente de pouvoir vous faire gagner ces lots que j’adore !

Pour participer, il te suffit de remplir ce petit formulaire, et si le cœur t’en dit de me laisser un petit commentaire, juste parce que ça fait plaisir ;-D

Le concours est ouvert jusqu’au 1er mars, le ou la gagnante sera annoncé(e) en édit de ce billet et sur ma page Facebook que je t’invite à liker ! Bonne chance !


**** Edit du 4 mars 2016 ****

J’ai procédé au tirage au sort et c’est Emilie qui remporte le lot ! Bravo à toi Emilie, tu peux m’envoyer tes coordonnées postales par mail sur desperatecouchpotatoe@gmail.com !

Tirage au sort

Bonne journée à toutes et à tous !

[Test Produit] Les biberons Tommee Tippee

Aujourd’hui je vous propose un avis sur les biberons que Mini Monsieur utilise. Tommee Tippee est une marque que je ne connaissais pas à l’époque de Petit Monsieur. Adepte de MAM, c’est tout naturellement que son petit frère a commencé le lait en poudre également avec cette marque. J’aimais bien ces biberons pour la valve anti-coliques, le démontage qui facilite le lavage, et les tétines plates impeccables pour un allaitement mixte ou un sevrage progressif, et le truc con mais pas négligeable, leur esthétique !

Mais Tommee Tippee, ça m’intriguait… C’est vrai, ces bibs ont une forme originale, comme si on avait essayé de les écraser ! Du coup ils sont moins hauts et plus larges que les biberons classiques? Pas bête pour les faire entrer dans un sac. C’est une forme que je trouve assez design, et comme je le disais plus haut, l’esthétique c’est con, mais pas négligeable !

La forme a sa petite importance au niveau de la prise en mains par bébé. Mini Monsieur a mis un peu de temps à tenir son biberon tout seul, mais avec ceux là il a vite pris le coup. En effet, plus large et moins haut qu’un biberon classique, il est formé d’un creux au milieu qui facilite la prise en mains par les petites mains.

La tétine, n’est pas plate comme celle des MAM auxquelles mon Mini était habitué. C’était un peu ma crainte, mais il l’a très bien prise tout de suite. Sa forme est également assez proche de celle du sein. La largeur même est plus pratique, car elle évite à la bouche de bébé d’être collée à la vis plastique du biberon. Ça reproduit donc aussi bien les conditions d’un allaitement maternel. Le côté « anti-coliques » est aussi au RDV, puisque qu’une valve laisse passer l’air au niveau de la tétine. Mais il existe carrément un anti-coliques + dans leur gamme de biberons.

Par contre, au niveau du prix, ça pique… Si les biberons sont dans les mêmes prix que les MAM, les tétines Tommee Tipee ne se trouvent pas partout, en tout cas pas dans mon coin, et donc c’est au magasin de puériculture que je dois me réapprovisionner et à 5 € la tétine, c’est pas vraiment une rente… Pour les biberons, j’ai opté pour un lot en vente privée, avec la tasse d’apprentissage en prime, donc ça se trouve tout de même à des prix abordables. Il y a même sur le net pas mal de kits qui baissent le prix de base.

Tout ça pour dire que si je n’ai pas abandonné MAM pour autant, nous utilisons désormais également Tommee Tippee ! Et c’est une bonne marque, alors je recommande, même si je conseillerai toujours aux futures et jeunes mamans de ne pas craquer pour des lots de 15 biberons à l’avance, car c’est bébé qui choisit (le mien n’a jamais voulu du Difrax qui avait pourtant l’air top ) ! Il faut donc parfois en essayer plusieurs marques avant de trouver la bonne !

Porte bébé, sling ou écharpe ?

Petit Monsieur est né à l’époque où les écharpes de portage étaient en plein boom. J’avoue que de prime abord je n’étais pas fan. J’avais vraiment l’impression qu’ils étaient mal installés dedans, le côté « physiologique » vanté par les marques était bien loin de me convaincre. Et puis j’ai rendu visite à une amie qui avait accouché 10 jours avant moi. Une de ses amies lui avait donné son écharpe. On en parle, on est du même avis, et comme je m’étais quand même renseignée sur la question, j’ai en tête la manière de la nouer. (Si tu cherches des tutos, la référence reste le site de JPMBB, et leurs écharpes sont très bien aussi.) Alors on essaye. « Putain, c’est génial ! » me dit-elle, tu peux bouger comme tu veux ! Et sa fille n’avait pas l’air si mal installée que ça… Ni une, ni deux, j’ai craqué. J’en ai acheté un de la marque Babylonia. Et c’était effectivement génial. Hyper pratique, tu peux en effet bouger comme tu veux, vaquer à certaines occupations tout en berçant bébé, qui finalement très bien installé s’endort en trois minutes. Le top. Je l’ai utilisée, beaucoup, mais pas très longtemps, et surtout à la maison. Un peu trop chaud pour l’été, Petit Monsieur a vite préféré la poussette. Quant à Monsieur, peu à l’aise avec le nouage, il préférait muscler ses bras et porter à la dure. Et puis Petit Monsieur a une bonne résistance à la fatigue lors des longues promenades, alors il marchait bien, ou alors ça se finissait plutôt sur les épaules de Papa.

Avec Mini Monsieur, tu t’en doutes (si je commence ma phrase comme ça c’est obligé…), ce fut une autre histoire… L’écharpe, c’est quoi cette bête là, dans quoi tu veux m’enfermer là ? Et voilà que ça gigote dans tous les sens, que ça se tortille, mois qui croyais que la chaleur allait calmer ses coliques… Donc j’ai vite lâché l’affaire.

J’ai acheté un Sling, avec un code promo dans la boîte rose qu’ils te filent à la maternité, ils ne faisaient payer que les frais port donc… Et bien, pas terrible non plus, il continuait à se tortiller, et avec le Sling ça craint carrément. Non pas que ce ne soit pas solide, mais la manière dont on l’installe ne me rassurait pas des masses. Et j’avais vraiment peur qu’il s’étouffe dedans vue l’installation. Si c’est pour angoisser, c’est pas la peine, donc j’ai laissé tomber aussi. Peut être que maintenant je pourrais réessayer, pour le portage sur la hanche ça peut être pas mal, affaire à suivre. Mais tout petit, non ça ne lui allait pas !

Et je rêvais d’un porte bébé. Mais pas n’importe lequel, le modèle Organic d’Ergobaby. Je ne sais pas pourquoi, celui-là il me semblait confortable et j’était sûre que c’était ce qu’il nous fallait. j’en parle dans un billet, et merci la blogo, Mumissime me propose de me revendre le sien d’occaz (merci encore à elle d’ailleurs, parce que neuf c’est un brin cher… le prix de la qualité) ! Je lui prends avec le coussin réducteur, le Mini étant encore bien mini… Penses-tu ! Il n’est jamais rentré dedans !! Et sans c’était un peu juste avant qu’il tienne bien sa tête (en fait ça devait aller parce qu’il y a de quoi bien tenir bébé, mais dans ma tête à moi ça n’allait pas) donc… Oui, je suis difficile en portage… J’étais déçue, mais alors tu t’imagines même pas, je le trouvais tellement bien ce porte bébé !

Où je veux en venir ? Mis à part que mon bébé et le portage ça fait deux ? C’est qu’il faut un peu de patience. C’est juste ce qui nous manquait. Et puis j’ai réessayé comme ça pour voir, vers 5 mois. Et là… le portage a enfin arrangé tout le monde. Parce que le berceau / landau, c’est bien gentil, mais ça prend les mains, ça prend de la place et ça prend du temps ! Bon il ne s’endort pas, ni dans l’écharpe, ni dans le porte bébé (lui, tant qu’il y a des choses à regarder de toute façon c’est peine perdue d’essayer de le faire dormir), mais il est enfin bien installé. Et le porte bébé Ergobaby c’est vraiment top. L’écharpe, c’est toujours aussi top, j’ai même tenté la position face au monde, qu’il adore aussi. Et je suis bien contente car le portage, c’est quand même formidable, ça m’aurait pesé si il n’avait pas fini par aimer !

Illustration http://www.itsamumslife.fr

Mon conseil donc, si tu hésites entre tout ça, c’est de tout essayer ! Fais-toi prêter du matos par les copines, ça se trouve facile, et tu verras ce qui vous convient le mieux ! Et surtout, réessaye si ça ne convient pas a bébé dès le départ ! Pour ma part, je trouve que l’écharpe et le porte bébé sont bien complémentaires. Pas de débat porte bébé vs écharpe chez moi, les deux sont adoptés ! Mon seul regret avec le modèle Ergobaby est qu’il ne s’utilise pas en position face au monde, j’aurais peut être dû chercher dans leurs nouveaux modèles 360°. Mais finalement l’écharpe le fait, alors pas de problème ! Quant au Sling, je vais retenter, je n’aime pas rester sur un échec !

Et toi tu portes, ou tu as porté ? Comment ? Avec quoi, quelles sont tes marques coup de cœur ? Et bébé, il en dit quoi ? Dis-moi tout !

[Test produit] Les capuchons tétines de Mastrad

Je t’ai déjà parlé de la marque Mastrad et du fait qu’elle avait lancé toute une gamme de produits pour les bébés. Et bien outre les Baby Moules que j’ai pu tester et approuver, j’ai également reçu des « capuchons tétines ». Qu’est ce que c’est que ces bêtes là, vas-tu me demander ? Et bien je t’explique et je donne mon avis !

Et bien c’est une idée on ne peut plus ingénieuse qui te permet de transformer n’importe quel verre en biberon. Un must quand comme moi tu es un peu tête en l’air et donc du genre à oublier pas mal de choses quand tu pars en vadrouille avec bébé. Idéal quand tu as zappé le bib d’eau ou même le bib tout court ! Je dois avouer que je me demande comment personne n’a eu cette idée avant !

Les capuchons tétines sont vendus par deux, avec une boîte de transport, ça ne prend pas de place et se glisse aisément dans un sac à langer ou un sac à main (ou même dans la poche, mais là si tu sors sans sac c’est que tu es encore plus roots que moi…). Et c’est super pratique.

Mini Monsieur commence tout juste à boire à la tasse, et c’est pas gagné. L’habitude la tétine, sans doute, et les tasses d’apprentissage sont équipées d’un embout assez dur, ce qui fait qu’il préfère faire ses dents dessus que de s’en servir pour boire. Avec le capuchon tétine, beaucoup plus souple, le compromis entre la tétine du biberon et la tasse d’apprentissage est donc tout trouvé. Le trou est assez large, ce qui pour mon Mini est encore un peu surprenant, mais permet au moins une utilisation avec des liquides plus ou moins épais.

Le gros plus est que le capuchon (100 % silicone) est totalement étanche, c’est à dire qu’en le fixant sur le contenant, pas de risque que tout coule par les bords. Ça tient en effet très très bien, avec tous les contenants que j’ai essayé. Mon utilisation actuelle ? Sur le verre de la tasse d’apprentissage, vu que le capuchon d’origine ne convient pas à Mini Monsieur. L’autre capuchon, je le laisse dans la boîte, dans le sac à langer. Comme ça pas de problème en cas d’oubli du biberon !

@desperatecouchoptatoe

@desperatecouchoptatoe

Donc un produit que je recommande, même si il va falloir encore un peu d’adaptation pour mon mini (je crois qu’il n’a pas encore décidé de lâcher les tétines classiques). Et tu sais quoi ? Si ce modèle à partir de 6 mois, il existe un modèle à bec pour les plus grands, et un modèle pour insérer une paille.

@desperatecouchoptatoe

@desperatecouchoptatoe

Les plus :
– Le concept en lui même !
– La boîte de rangement, pratique et hygiénique
– La forme de la tétine, juste entre celle du bib et celle des tasses pour boire
– La couleur, très sympa
– Le prix : entre 7.90 € et 9 € pour les deux avec la boîte, c’est abordable

Les moins :
– La collerette extensible a beau se fixer sur tous les verres standard (5 à 8 cm de diamètre), d’autres tailles seraient bienvenues pour les verres plus grands ou les tasses de type mug

Bref, encore un produit Mastrad validé haut la main !

Le site de Mastrad ici.

[test produit] – Le babyphone Touch Screen de Babymoov

Si j’ai fait mes premiers pas de maman testeuse « officielle » avec le biberon Difrax et avec les Babymoules Mastraad, je reste comme toutes les mamans une testeuse officieuse acharnée, avec tout ce que j’achète de mon plein gré pour  Mini Monsieur. Alors pourquoi pas vous en parler aussi, après tout j’avais commencé avec mon équipement type pour bébé, volume 1 et volume 2, puis avec mes tops allaitement. Et comme je vois dans mes stats que ces articles vous plaisent bien, je vous propose donc mes tests non officiels, c’est à dire non proposés par les marques directement. Ce qui en soi ne change rien puisqu’il s’agit ici toujours à l’arrivée de mon avis sur un produit.

Et pour ce premier test, j’ai eu envie de vous parler du Babyphone Touch Screen de Babymoov. Je vous en avais brièvement parlé ici, mais entrons un peu dans les détails. Car il s’agit d’une petite merveille de technologie (genre « ils savent plus quoi inventer ») dont je ne peux plus me passer après quelques mois d’utilisation.

Passé le prix (199 € quand même…), c’est franchement top. Le mien nous a été offert grâce à la collecte inter-collègues pour la naissance de Mini Monsieur. Petit Monsieur avait bénéficié du prêt de celui d’une amie, mais comme je m’en étais pas mal servie, j’avais décidé cette fois d’investir. Bien sûr j’en aurais pris un de base, pas cher en mode talkie-walkie, mais avec ça, bonjour le matos de compète !

Les + :

– Plus qu’un baby phone c’est une mini caméra de surveillance avec détecteur de bruit et de mouvement. Un must pour les mamans angoissées comme moi qui s’arrêtent de respirer pour écouter si bébé lui respire comme il faut… Et babymoov fait encore plus fort, car tu peux racheter des caméras en plus, histoire de surveiller 4 pièces sur ton moniteur ! Pas d’inquiétude donc si tu as des quadruplés chacun dans sa chambre ! Ou simplement si tu veux aussi garder un œil sur Monsieur pendant les soirées bière-foot entre potes !! Et c’est pas fini : tu peux aussi enregistrer, en insérant une micro carte SD dans le moniteur.

– Les berceuses : pas moins de 3 musiques différentes pour ne pas lasser bébé, et des musiques pas trop entêtantes en plus, de quoi ne pas (trop) taper sur les nerfs des parents !

– La fonction Talkie-Walkie : tu peux parler à bébé en appuyant sur la touche « micro » du moniteur, et il t’entend. Rien de tel pour le rassurer sans aller jusqu’à sa chambre, au risque, là, de le réveiller pour de bon.

– Pas besoin du WiFi : J’ai vu que pas mal de babyphones high-tech étaient désormais WiFi. Et sans être une terroriste du principe de précaution, je trouve qu’on vit déjà tous suffisamment dans des micro-ondes pour ne pas en rajouter dès la naissance. Alors que babymoov ait choisi de rester sur les ondes des babyphones « classiques », ça m’arrange bien. D’autant que dans leurs documentations, ils s’engagent pour tous leurs produits à un minimum d’ondes.

– La portée : J’ai une maison assez grande et ça passe à peu près dans toutes les pièces, et même sur la terrasse, encore un bon point.

Les – :

– Le prix ! 199 € ce n’est effectivement pas à la portée de tout le monde. Mais quand on a des collègues sympas ou une liste de naissance, c’est toujours jouable ! Après, je trouve que ça les vaut largement étant donnée la qualité du produit.

– L’autonomie de la batterie. Il faut souvent recharger le moniteur. Et pour peu que bébé dorme bien, tu oublies de le brancher, et ça te sonne dans les oreilles au milieu de la nuit pour prévenir que la batterie est naze… C’est con, surtout que cette fois là, évidemment bébé dormait bien.

Le détecteur de son « universel ». C’est à dire qu’il détecte tout bruit. Y compris celui de la berceuse. Autrement dit, si tu mets la berceuse, tu vas devoir te la taper à travers le moniteur le temps que bébé s’endorme. Ce qui pour écouter autre chose, comme de la musique ou la télé, n’est pas très pratique. Après, je ne vois pas vraiment comment technologiquement on peut remédier à ce problème. Après tout un détecteur de bruit, c’est fait pour détecter les bruits. Et les berceuses, ça fait du bruit. Edit du 20 mai 2016 : je retire ce que j’ai écrit juste avant, je devais être blonde jusqu’à maintenant car j’ai trouvé la touche pour couper le son des berceuses ! C’est génial tu peux avoir l’image sans le son mais avec le détecteur de mouvement quand même. un nouveau gros + donc…

Tu l’auras compris, ce babyphone je le recommande donc les yeux fermés. Enfin fermés, jusqu’à ce que mon babyphone me réveille pour aller chercher Mini Monsieur dans son lit 😉

[test produit] Le BabyMoule de Mastrad Baby

Le mercredi c’est puéri ! Et cette semaine on fait dans le test produit !

On m’a en effet demandé de tester le BabyMoule de Mastrad Baby, et c’est une bonne occasion car je ne connaissais pas du tout ! Je connaissais la marque Mastrad pour ses ustensiles de cuisine d’une manière générale, mais je ne savais pas qu’ils avaient toute une gamme de produits pour bébé, déclinée sous la bannière Mastrad Baby !

Présentation : 

Il existe 3 types de BabyMoules, avec des contenances de 6×60,  6×150 et 4×280 ml, de quoi suivre l’appétit de bébé. Ce sont des moules en silicone (sans Bisphénol A), ce qui présente de nombreux avantages, que je vais vous détailler ci-dessous, avec des petits couvercles en plastique pour chaque compartiment. Mais à quoi ça sert donc un BabyMoule ? Et bien entre autres à conserver les petits pots maison de bébé. Et ça tombe on ne peut mieux car avec Mini Monsieur nous avons commencé la diversification…!

Mon avis :

Je suis très petits pots maison, parce qu’une purée c’est assez rapide à faire, et qu’on n’a rien besoin de rajouter dedans. Bon ok, comme toute maman pressée j’ai aussi recours aux marques distributeurs pour les petits pots, qui font des petites purées très bien pour l’éveil au goût, et adaptées à tout âge. Mais avec un Baby Cook ça ne prend pas beaucoup de temps de faire du maison, et je dirai même plus, avec un robot culinaire, tu fais tout en quantité et tu congèles !

Et c’est là que le BabyMoule fait son entrée ! Et c’est génial ! Avant je conservais dans les mêmes boîtes que le lait maternel que je congelais. Mais comme j’allaite encore en même temps, c’est vite la crise du logement dans le congèle avec les boîtes qui s’empilent… Tandis que le BabyMoule, il se range à plat et ça prend tout de suite moins de place. Et pour le lait maternel c’est pas mal non plus. Tu congèles en portions et il ne reste plus qu’à sortir la quantité souhaitée en petits glaçons !

Avec ma version 60 ml, 6 petits pots tous prêts à congeler ! Tu démoules vite fait bien fait et tu réchauffes au micro-ondes en deux temps trois mouvements !

Et le silicone a tous les avantages : démoulage facile, nettoyage facile (même au lave vaisselle!), tient au congélateur mais aussi au four (jusqu’à 250°C) ! Et c’est là tout le génie du produit, parce qu’en plus des petits pots maison, on peut s’en servir pour cuisiner toutes sortes de muffins et autres pour toute la famille, mais je pense aussi aux glaces pour Petit Monsieur cet été !

Bref, je suis conquise et je compte déjà investir – bébé glouton oblige – dans les versions à contenance plus élevée. D’autant que le prix est tout à fait abordable (une quinzaine d’euros), encore un plus !

Pratique :

Le site de Mastrad Baby : www.mastradbaby.com/fr

Et toi alors, tu connais, tu as déjà essayé, tu comptes le faire, tu en penses quoi ? Dis moi tout !