Lundi avec Alice et Zaza – Recettes de fêtes !

Encore un lundi de retard pour moi, mais je n’allais pas louper le lundi des recettes de fêtes ! L’an dernier je vous avais passé en revue celles que je comptais expérimenter pour les fêtes et mes cadeaux gourmands, et ça avait été un succès.

Succès oblige d’ailleurs, je suis préposée cette année encore aux bûches du 24 et 25 décembre. J’ai prévu de faire celle-ci pour le réveillon, mais je n’ai pas encore arrêté mon choix pour celle du 25… Chocolat Menthe sur une recette d’Anne-Sophie ou Pommes Spéculoos Vanille d’après Surprises et Gourmandises, j’hésite encore… Vous feriez laquelle, vous ? Du coup je ne vous donnerai pas trop de recette aujourd’hui mais si ça vous dit d’aller piocher dans mes anciennes c’est dans la rubrique Sometimes I cook que ça se passe !

En attendant, je vous montre celles des dernières années car je me rends compte que je vous les avais promises en photos, mais je ne les ai jamais publiées !

A plus tard dans la semaine pour le rattrapage du lundi d’aujourd’hui !

Publicités

Challenge Meilleur Pâtissier – Le Bloody Cake

Hello Potatoes ! Halloween hier oblige, je vous propose aujourd’hui un nouveau Challenge Meilleur Pâtissier, le Bloody Cake, proposé en épreuve technique de seconde semaine de l’émission par Mercotte. Le thème de l’émission était les desserts américains. De quoi déguster devant une bonne série quoi ! Les candidats ont géré sur la revisite du cheesecake, d’ailleurs si vous cherchez des recettes j’en ai une ici qui déchire tout…

Alors ce Bloody Cake… chez moi ça donne ça :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le recette, c’est toujours chez Mercotte que ça se passe !

Question difficulté, ça va, j’ai même à peu près géré mon temps comme les candidats de l’épreuve, sachant qu’il a fallu que je refasse un aller-retour à l’épicerie pour acheter le fromage frais que j’avais zappé… Question goût, c’est pas mal, j’ai trouvé ça un peu sec mais je pense que je n’ai pas assez mis de glaçage entre les gâteaux, j’avais peur de ne pas en avoir assez pour le recouvrir… et que mes gâteaux étaient un peu trop cuits. Par contre pas de goût de tomate, bon goût d’épices, donc c’est déjà pas mal ! Et le glaçage, c’est juste une tuerie… en plus je trouve que je l’ai pas trop mal réussi, moi qui n’avais jamais recouvert un gâteau de glaçage de ma vie…

imag5723

imag5725

Donc pour une première je suis assez contente et je reviendrai donc en troisième semaine car Petit Monsieur a déjà réclamé des Tourments d’Amour !

Bon appétit !

Challenge Meilleur Pâtissier – La Rosace de la Grande Cocotte

Le challenge meilleur pâtissier est de retour sur le blog ! L’an passé les recettes du grimoire de Mercotte pour la fameuse épreuve technique en seconde partie d’émission ne m’avaient pas vraiment inspiré, mais je dois dire que cette année, les trois premières émissions sont un sans faute ! J’ai donc remis en route ce petit auto-challenge à la maison !

Place donc à la première recette, la rosace de la grande cocotte ! Il s’agit d’un gâteau à l’orange, composé de génoise et crème diplomate, et surmonte d’oranges confites. Pour la recette, comme à chaque fois, je vous renvoie chez le maître ! Et merci au passage à Mercotte de proposer cette année des recettes que je trouve à ma portée ! Pour ma tentative en images, c’est ci-dessous que ça se passe !

Verdict à la dégustation, mes Cyril et Mercotte maison ont validé, et personnellement pas fand e l’orange en gâteau j’ai bien aimé aussi, j’ai donc droit à mon tablier bleu pour essayer la recette de la deuxième semaine ! Recette dont vous pouvez déjà voir les photos sur mon compte Instagram et que vous verrez ici même très bientôt !

@desperatecoucpotatoe

Bon Ap’ ! @desperatecoucpotatoe

 

Lundi avec Alice et Zaza – Coquillages et crustacés…

Ce lundi pour le rendez-vous hebdo avec Alice, Zaza et les copines du lundi, ça cause fruits de mer… Et comme souvent quand il s’agit de bouffe, je ne vais pas être très loquace… Je t’en ai déjà parlé quand il était question de petits plats d’été, de petits plats d’automne ou encore de plaisirs salés, je suis du genre très difficile. Et comme la vie est mal faite, tout ce que je n’aime pas est bon pour la santé ou tout au moins pour la ligne…

En ce qui concerne les produits de la mer, j’adore le poisson. Avec un père qui pêche ça aurait été ballot… Et avec ça il le cuisine à merveille. Donc le poisson oui j’aime. Mais les fruits de mer, c’est une autre limonade…

la-chanson-de-la-rentrecc81e_n

Petit à petit j’ai réussi à en aimer quelques-uns : les moules (à la crème of course en bonne normande), les crevettes et les bouquets, les coquilles Saint Jacques mais sans le corail, les pétoncles (au beurre d’escargot de papa, un délice !) éventuellement du crabe mais que les pattes, et puis c’est à peu près tout. Au grand damn de mon homme qui à cause de moi ne profite jamais du beau plateau de fruits de mer au restaurant (et non, ne comptez pas sur moi pour faire un effort !). J’ai même déjà mangé du homard et je n’ai même pas aimé. Irrécupérable…Un paradoxe puisque j’aime bien aussi profiter d’une pêche pieds…!

Voilà, donc ma contribution de la semaine ne sera pas très prolifique, et sera peut être même un brin dénuée d’intérêt, je vous laisse en juger et me dire si les fruits mer, à vous ça vous parle ! Bonne semaine !

Lundi avec Alice et Zaza – Manger sans…

Hello Potatoe, je t’ai manqué ? Désolée pour cette longue absence de la toile, j’ai continué à lire mes petites blogueuses et mes petits blogueurs préférés, j’ai tâché de répondre à vos commentaires, mais c’est vrai que trois semaines, ça commence à faire… Il y a trois lundis de cela je comptais te parler de mon jean, ma fringue doudou, mais mon Monsieur a eu de petits soucis de santé, qui ne se sont avérés petits qu’après coup (tape faiblesse musculaire sur google et tu comprendras toutes les phases d’angoisses par lesquelles nous sommes passés entre ses premières courbatures et sa sortie de l’hosto. Bref c’était finalement un gros coup de fatigue, genre le burn out physique, après 14 jours de travail non stop à se lever à 5h30. S’en ai suivie une folle envie de passer tout notre temps en famille, et putain ça fait un bien fou, on aurait cru des vacances. Et puis après, la reprise de la routine de travail, et malgré mon 80% c’est toujours la course là-bas, ce qui ne change pas vraiment de la course à la maison ! J’ai donc pris beaucoup de retard dans mon calendrier éditorial, pourtant j’ai plein d’articles en attente, et quelques séries à te raconter aussi, mais tant pis ça attendra.

Aujourd’hui on parle de « Manger sans… » avec Alice et Zaza. Moi je n’aime pas trop le « sans », je suis plus du genre « avec tout » mais adepte de régimes en tous genres j’ai essayé pas mal de choses. Il faut dire que tout ça aussi ça m’intéresse, j’aime bien discuter avec les gens qui optent pour tel ou tel régime, et pour telles ou telles raisons. A condition que ce ne soit pas des terroristes alimentaires. En ce moment ma Maman a considérablement réduit les glucides parce qu’elle n’était pas à l’aise au niveau intestinal. Et ça va beaucoup mieux. J’ai une amie qui est devenue végétarienne, évite le gluten et les PLV pour les mêmes raisons, et ça va beaucoup mieux. Le seul souci c’est qu’elle n’est plus habituée à manger de la viande et de fromage et quand elle s’octroie un extra (et ça j’aime bien parce que si tu l’invites à une raclette, elle ne va pas te regarder de travers et te pointer du doigt), elle a maintenant du mal le supporter au niveau digestif. Force est de constater que ce genre d’alimentation est bénéfique, donc, sauf si tu arrêtes net et que tu veux reprendre de temps en temps. J’en conclus donc que comme toujours tout est bon avec modération, et si on veut continuer à consommer un aliment de temps en temps, mieux vaut peut être ne pas s’en priver totalement, excepté les grosses saletés industrielles, et excepté pour les personnes qui présentent une réelle intolérance ou un inconfort trop pesant.

Dessin @Chaunu

Dessin @Chaunu – Ouest France

Mon souci à moi il est dans le goût. Je suis très difficile donc je suis relativement « sans ce qui est bon pour la santé ». Les salades, les crudités, les légumes, même si j’ai fait des efforts considérables. Et puis le sans gluten pour moi c’est mission impossible, je suis trop une miss nouilles… Mais mes enfants mangent de tout et ça c’est une victoire car avec une telle maman c’était pas gagné ! On essaye de ne pas abuser, et on fait du « sans » ou du moins du « limité » après les excès.

Et comme Alice salivait de voir cette semaines des recettes à ajouter à son carnet, je conclurai sur cette recette de gâteau au chocolat sans sucre et sans gluten mais pas moins délicieuse que j’ai trouvée chez Nelly.

100 g de chocolat
50 g de beurre
30 g de Truvia
3 œufs
1/3 cuillère à café d’extrait d’amande amère
quelques amandes effilées pour la déco

On préchauffe le four à 180°. On fait fondre le chocolat cassé en morceaux et le beurre, et pendant ce temps là on monte les blancs en neige puis on met de côté. dans un autre saladier, on fouette les jaunes d’œuf et la Truvia jusqu’à ce que le mélange blanchisse un peu, et on ajoute quelques gouttes d’amande amère. On verse ce mélange dans le saladier chocolat-beurre et on mélange le tout. On ajoute ensuite 2 cuillères à soupe de blanc en neige et on mélange pour détendre le tout. On ajoute enfin le reste de blancs en neige qu’on incorpore délicatement. On verse dans un moule tapissé de papier cuisson et  on saupoudre d’amandes effilées pour une jolie déco. 20 minutes de cuisson environ, et le tout est joué ! Je n’ai pas pris en photo mes essais de cette recettes mais je peux vous dire que je valide à 100% au goût !

Je pioche souvent des recettes chez Nelly, et bien souvent j’adore le résultat alors je vous invite si vous ne la connaissez pas encore à parcourir son blog, où vous trouverez pas mal de recettes « sans… » justement !

Mes Minis Cordons Bleus Maison

Une petite recette pour ce dimanche ! J’avais vu passer un petit diaporama comme on en voit de plus en plus sur le net il y a quelques temps et j’avais cette semaine dans le frigo de quoi tester cette petite trouvaille bien sympathique, parfaite pour un menu spécial « dips » ou un apéro dînatoire. J’ai posté la photo sur Instagram et vous avez été pas mal à la liker donc place à la recette !

Ingrédients :
Des minis Babybels
Du jambon
Un œuf
Un petit bol rempli de farine
Un petit bol rempli de chapelure

Après rien de plus simple, on enroule les minis babybels dans une bande jambon dans les deux sens, puis on plonge le tout dans l’œuf, la farine, et enfin la chapelure. Il est parfois nécessaire de replonger dans l’œuf entre temps pour être sûr de bien recouvrir tout avec la chapelure. Ensuite on fait cuire dans une bonne rasade d’huile à la sauteuse ou à la poêle !

Et je peux vous dire que c’est super bon, validé par toute la famille ! Je crois bien que maintenant je ferai tous mes cordons bleus maison, tellement cette recette est simple et rapide et adaptable en version grand format avec l’escalope de dinde au milieu !

Bon appétit, bon dimanche, et bonne fête aux mamies !

Un Banana Bread

Ce matin en surfant j’ai vu qu’Hellocoton avait sorti un dossier sur le Banana Bread, une recette américaine de gâteau à la banane comme son l’indique, que je n’avais jamais testé. J’ai fait un tour sur quelques recettes et j’en ai sorti un mix que voici pour les gourmands !

Ingrédients :
170 g de farine
1/2 sachet de levure
90 g de sucre
2 œufs
40 g de beurre
40 g de crème
3 bananes
une petite poignée de noix de coco

 

La recette : 
On écrase les bananes dans un saladier (pour ma part j’en ai écrasé deux et j’ai mis la troisième en morceaux avant d’enfourner), puis on y ajoute les œufs et le sucre et on re-mélange. On ajoute ensuite le beurre fondu, puis la crème (liquide ou non) et enfin la farine et la levure. On mélange bien le tout et on enfourne pour environ 30 minutes à 180 °C (enfin comme toujours ça ça dépend de votre four !)

La prochaine fois j’ajouterai des pépites de chocolat !

A2016-02-20_1624

Le Banana Bread peut se déguster tiède. Enfin pour nous ce sera froid au goûter ! D’ailleurs je vous laisse car c’est l’heure !

 

Lundi avec Alice et Zaza – Menus de Fêtes

Ce lundi avec Alice et Zaza, ça cause bouffe, et donc bien évidemment quand ça cause bouffe je suis au RDV en temps et en heure 😉

Nous faisons partie de ces privilégiés qui à Noël n’ont qu’à se mettre les pieds sous la table… Même cette année, alors que nous accueillons le 25, c’est ma belle mère qui ramène la popote ! Pour le 24 ce sera chez mes parents, et je suis chargée des grignotes pour l’apéro et d’une bûche, ma sœur s’y collant pour la deuxième.

Pour l’apéro je serai raccord avec Zaza car j’ai prévu de faire ce sapin en pâte feuilletée qu’on voit partout sur le net en ce moment à coups de vidéos, de tutoriels et compagnie, qui a l’air drôlement facile à faire, rudement ingénieux comme idée, au passage, et qui en jette un max…

Avec ça je ferai comme chez Sylvie une étoile avec des feuilletés à la saucisse, dans le même esprit.

Pour la bûche, après maintes hésitations, maintes consultations du dossier spécial bûches sur Hellocoton j’ai encore pioché chez Gourmandiseries avec une petite bûche mangue framboises qui me semble à ma portée (je te ferai voir si je m’en sors)… Bref de la simplicité qui en jette, avec un peu de taff quand même, je commence d’ailleurs aujourd’hui car la bûche se fait en plusieurs étapes.

@desperatecouchpotatoe

Avec cela, je donne cette année à mes cadeaux un petit côté gourmand. En tant que blogueuse j’aurais dû ne pas passer à côté de cette mode des cadeaux DIY gourmands, et pourtant je n’en avais jamais vu avant ce dossier sur Hellocoton (encore !). J’ai donc concocté des petites kits gourmands très sympas à réaliser, à partir des recettes glanées sur d’autres blogs auprès desquels je m’excuse de ne pas pouvoir les citer (pardon les blogueuses), ayant recopié les recettes sur un papier sans noter mes sources (je suis parfois un boulet) :

Le kit Riz au Lait, tout simple :

  • 80 g de riz rond
  • 30 g de sucre roux
  • 30 g de sucre blanc
  • 3 carambars (ou 30g de cacao et 50 g de pépites choco – ou 50 g de spéculoos écrasés)

Recette : Faire bouillir 70 cl de lait. Verser le kit et cuire 40 mn en remuant de temps en temps. Déguster !

IMAG4235

Le kit muffins : 

  • 200 g de farine
  • 11 g de levure (1 sachet)
  • 20 g de cacao en poudre
  • 100 g de sucre roux
  • 100g de pépites de chocolat
  • des caissettes à muffins à accrocher au bocal

Recette : Verser le mélange dans un saladier. Ajouter 3 œufs et 150 g de beurre fondu. Mélanger à la cuillère en bois et verser dans des moules à muffins. Cuire 10 mn à 190 ° puis 10 mn à 180°. Déguster !

On verse tout dans un bocal par couches, on ferme et on ajoute  la recette sur une jolie étiquette printable dénichée chez la Parenthèse imaginaire. Et voilà le travail, fait maison, utile et gourmand !

J’ai aussi fait un caramel au beurre salé dans le même esprit ( 150 g de sucre avec un peu d’eau qu’on fait fondre jusqu’à obtention de la couleur brune souhaitée, on rajoute 30 g de beurre hors du feu, on mélange au fouet, on ajoute 10 cl de crème liquide et un cuillère a café de fleur de sel si le beurre utilisé n’était pas salé. on verse dans un petit pot qu’on met au frais, ça se conserve un mois au frais, et c’est une tuerie gustative).

 

Un gâteau roulé girafe

Comme chaque année, je suis avec assiduité l’émission le Meilleur Pâtissier, et comme chaque année ça tombe à une période où j’ai mes week-ends. L’occasion de tester les petites épreuves techniques concoctées par Mercotte et de vous les présenter en challenge… J’avoue que cette année les recettes ne m’inspirent pas plus que ça. Pas à mon goût quand j’anticipe la dégustation, pas à ma portée parce que je ne suis pas non plus douée comme les candidats, ou avec des choses difficiles à trouver en termes d’ingrédients ou de matériel…

Source Page Facebook de Jean-Pierre @LMP 2015

Source Page Facebook de Jean-Pierre @LMP 2015

Bref j’avais envie ce week-end de faire le krantz cake, mais les temps de pose, le crochet de robot que je n’ai pas, et tout ça tout ça, m’ont vite découragée. Qu’à cela ne tienne, mercredi dans Le Meilleur Pâtissier le thème était les gâteaux roulés. Et ils ont fait de sublimes gâteaux imprimés. Alors je me suis dit pourquoi pas se le tenter ?

Celui de Jean-Pierre était tip top, mais sa recette un peu à rallonge et trop technique pour moi. Et puis je n’avais jamais fait de gâteau imprimé. Alors j’ai cherché plus simple. Et je me suis dit pourquoi pas un gâteau girafe ? Après quelques recherches sur le net, j’ai fini par trouver de bonnes idées. C’est la recette de Samar qui a retenu mon attention.

Les ingrédients

Biscuit roulé :
4 œufs
2 blanc d’œuf
150 g de sucre
100 g de farine
2 cs de cacao amer
une pincée de sel

Ganache :
100 ml de crème liquide
200 g de chocolat

On commence donc par la ganache, rien de plus simple, on fait bouillir la crème liquide et on la erse sur le chocolat coupé en morceaux, puis on fouette jusqu’à obtention d’une ganache bien lisse. On met enfin cette préparation au frais.

On passe ensuite au biscuit roulé en préchauffant d’abord son four à 180°C. On sépare les blancs des jaunes et on monte ses blancs en neige ferme avec une pincée de sel. On blanchit ensuite les jaunes avec le sucre puis on y ajoute la farine. puis, on incorpore 1/4 des blancs à cette préparation en mélangeant vivement. On ajoute enfin le reste des blancs délicatement à la maryse.

De cette préparation on prend 3 bonnes cuillères à soupe qu’on met dans une poche à douille pour dessiner les « zébrures » sur la plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. On cuit ça deux petites minutes pour que ça tienne (le biscuit doit rester clair et souple).

On ajoute le cacao au reste de la préparation et on mélange délicatement. On verse enfin tout ça sur la plaque par dessus les « zébrures » et on enfourne pour environ 8 minutes.

Le conseil de Samar, prévoir 2 torchons humides (voire très humides ) pour que le gâteau ne colle pas. A la sortie du four on retourne donc le gâteau sur le torchon humide et on le retourne une nouvelle fois  sur le second torchon humide de façon a avoir l’imprimé girafe à l’extérieur. Rouler le gâteau une première fois sans trop serrer permet de ne pas le casser.

@desperatecouchpotatoe

La belle girafe! @desperatecouchpotatoe

Une fois la ganache froide, on déroule le gâteau et on le tartine généreusement avec avant de le rouler. Si les bouts ne sont pas présentables on les coupe pour un gâteau tout beau.

Visuellement je suis plutôt fière du résultat, car je n’avais jamais testé cette technique du gâteau imprimé, et en plus le goût est au rendez-vous, et je dois avouer que j’ai trouvé ça très simple à réaliser, donc c’est sûr, j’en referai ! La prochaine fois je tenterai même je pense, à défaut de me lancer dans la recette complète, au moins d’approcher le visuel superbe gâteau Las Vegas de Jean-Pierre !

 

Une quiche thon / poireaux

Hier soir – comme souvent – plus rien dans le frigo… Alors j’ai plus ou moins improvisé avec ce qui traînait dans la cuisine (quand je dis plus ou moins ça veut dire après quelques clics infructueux et un brainstorming). Et c’était bon. Alors je te partage la recette !

Avec ce qui traînait dans ma cuisine à savoir :

– 2 boîtes de thon
– 2 poireaux au bord de la fanaison
– un oignon
– des œufs (3)
– une pâte brisée (qui traînait elle dans le congèl’)
– de la crème liquide et de la pas liquide
– du gruyère râpé

Comment j’ai fait ? J’ai étalé la pâte dans un moule (trop facile!), j’ai fait cuire les poireaux avec l’oignon dans une sauteuse avec un peu de beurre et de l’eau pour que ça compote un peu. J’ai ajouté les deux boîtes de thon. J’ai fouetté les œufs dans un saladier avec un peu de sel / poivre, ajouté une briquette de crème liquide à 4% de MG et deux cuillères à soupe de bonne crème fraîche de Normandie (faut pas déconner non plus) et un peu de gruyère râpé. J’ai piqué là la fourchette puis garni ma pâte avec le mélange poireaux / thon et j’ai versé le mélange œufs / crème dessus. Une demi-heure au four et on avait de quoi becqueter jusqu’à ce midi !

Je te l’accorde, c’est pas ce qu’il y a de plus léger… Mais c’était bien bon !

Par contre le frigo ne s’est pas rempli depuis… Alors je ne sais pas ce que je vais faire pour ce soir… Il serait peut être temps de s’en inquiéter… !