(Presque) Lundi avec Alice et Zaza – Fra-ter-ni-té !

En écrivant ce titre je glousse toute seule en repensant à Ségolène Royal entonnant ce slogan dans sa tenue bleue ethnique… sans considération politique aucune c’était tout de même bien ridicule quand on y repense… Bref ce n’est pas le sujet, pardonnez mes digressions, puisque ce lundi Alice et Zaza nous proposaient de parler de nos frères et sœurs.

Quand elle est arrivée j’avais déjà 5 ans, et ce n’est pas la jalousie qui a primé, bien loin de là. J’avais enfin une grande poupée pour jouer à la petite maman. Mais j’ai vite déchanté quand j’ai vu qu’elle ne tenait pas debout et  qu’il faudrait un certain temps avant qu’elle puisse pousser un pion pour jouer avec moi, qu’elle puisse tenir l’élastique pendant que j’y saute, qu’elle renvoie la balle avec sa raquette… Mais finalement si je n’avais pas la camarade de jeu que j’attendais, j’avais mieux, une petite sœur. Une poupée vivante qui se laissait habiller par sa sœur, qui savait faire des soustractions avant ses camarades de classe parce qu’elle acceptait de faire l’élève pour que je joue à la maîtresse, et plus tard quelqu’un avec qui s’échanger des fringues, elle quand elle achetait trop grand et moi quand j’achetais trop petit… Aujourd’hui la complicité est toujours la même, comme les prises de bec, mais je pense que malgré tout jamais on ne se brouillera vraiment (et pourtant elle est vraiment chiante quand elle s’y met ^^ poke Chacha ;-D) !

Quand il est arrivé, Petit Monsieur avait 4 ans et demi. Les 6 mois de moins de différence entre eux par rapport à ma sœur et moi font beaucoup. Le fait d’être des p’tits mecs aussi. Ils ont tout de suite été complices, de vrais copains, et camarades de conneries… Le petit cherche et réclame souvent le grand. Le grand s’enquiert toujours des nouvelles du petit, de comment a été sa journée, de ce qu’il a fait, avec qui. Et puis il y a tout cet amour. Ce bébé qui n’était pas qu’à nous quand il a rejoint la famille, mais qui était aussi à son grand frère (« Avec Papa et maman, on va avoir un bébé disait-il) ! Les voir grandir ensemble fait chaud au cœur et rassure pour leur avenir. Ils ne seront jamais seuls. Ça se voit. Ça s’entend aussi… Mais ça s’est une autre histoire !!!!

Publicités

Une réflexion sur “(Presque) Lundi avec Alice et Zaza – Fra-ter-ni-té !

Ce blog adore les commentaires, lâchez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s